Eloge de la femme tunisienne






«La plus utile et honorable science et occupation à une femme, c'est la science du ménage», disait Montaigne dans ses Essais… Et il avait tort ! Du moins en ce qui concerne les femmes tunisiennes en ce 13 août 2008.


Pour s’en convaincre, juste un double chiffre. Le premier : dans son Programme pour «La Tunisie de demain», le Chef de l’Etat a promis de porter à 30% au moins la moyenne de la présence de la femme dans les hautes fonctions et aux postes de décision et de responsabilité en 2009. Le second : les résultats des élections du Comité central du RCD issus du Congrès du Défi, tenu il y a une quinzaine de jours, montrent que le taux de représentation de la femme dans la nouvelle composition du comité atteint les 37,9%. C'est-à-dire que plus du tiers de l’élite du grand parti politique chargé du Changement est constitué de femmes!


Et le RCD n’est qu’une image du statut hautement respectable auquel s’est hissée la femme tunisienne après plus d’un demi-siècle de la Proclamation de la République et plus de deux décennies du Changement. Acteur de premier plan et partenaire indissociable de l’homme tunisien, la femme assume avec bonheur ses responsabilités, aussi bien au sein de la famille dont elle est le ciment et la matrice que dans l’exercice de sa profession. Et là, elle est aujourd’hui reconnue pour ses compétences qui n’ont rien à envier à ses consœurs des pays développés.


Voire, sa présence à tous les niveaux suscite une profonde admiration de la part de la totalité de la Communauté internationale qui la sait active dans le monde agricole, dans les usines de textile, dans les industries mécaniques et électriques, dans les technologies de l’information et des communications, la médecine, le barreau, la finance, l’aviation…


Dans le chapitre public, les choses sont encore plus flagrantes puisqu’on la retrouve au poste de ministre, d’ambassadeur, de gouverneur, de secrétaire générale de parti politique, de directeur général d’organisme, d’officier…


Les listes sont très longues et le plus simple aurait peut-être été de parler plutôt des domaines où la femme ne serait pas présente en Tunisie. Et là, vous vous en doutez… un tel domaine n’existe pas.


C’est que le projet de société du Président Ben Ali a postulé sans ambiguïté que la femme tunisienne en est l’un des piliers fondamentaux, par essence et par excellence. En vérité, nous savons tous depuis plus de vingt années qu’il est profondément convaincu que le progrès et la modernité de notre pays reposent sur la participation active de la femme, son engagement et sa loyauté.


Notre fierté à tous, c’est le souci constant du Président Ben Ali d’enrichir encore et encore ce Code du statut personnel, dont les principes ont quasiment rang de principes constitutionnels, et qui nous place à l’avant-garde de la civilisation humaine. Le résultat, c’est que la femme tunisienne est devenue en constante alerte pour prouver qu’elle mérite la réputation qu’elle a aujourd’hui aux yeux du monde entier d’être devenue un moteur absolument indispensable dans le processus de développement national.


Grâce à cette approche, toute de confiance, du Président Ben Ali, les grandes mutations sociales par lesquelles notre pays est passé se sont déroulées d’une manière parfaitement fluide. Les conséquences qu’elles ont entrainées sur la répartition des rôles au sein de la famille ne nous ont pas pris au dépourvu, car tel était déjà notre chemin et telle était déjà notre conviction.


En ce 13 août 2008, les réalités sont là, faisant partie de la vie de tous les jours, tout simplement. Ces réalités sont la participation de la femme dans la gestion des revenus de la famille, dans la préservation de l’équilibre financier en son sein, dans l’effort national de rationaliser la consommation, dans la prise de décision… Une société Une et Indivisible ; voilà ce que le respect de la femme et de tout ce qu’elle représente a donné à la Tunisie. ‘’Tout homme contient une femme. Mais jamais sultane mieux cachée que celle-ci’’, disait Paul  Valéry !


 


Manoubi AKROUT


manoubi.akrout@planet.tn




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com