Hydrocarbures: Le prix du pétrole augmente légèrement






Le Quotidien – Agences


 Les prix du pétrole se raffermissaient légèrement hier matin, les investisseurs profitant du plus bas prix depuis quatre mois affiché la veille pour racheter de l'or noir, en attentant les chiffres des réserves pétrolières américaines.


Vers 10H00 GMT (12H00 à Paris), le baril de Brent pour livraison en septembre gagnait 37 cents à 111,52 dollars, par rapport à la clôture de mardi soir, sur l'InterContinental Exchange de Londres.


A la même heure, le baril de "light sweet crude" pour livraison en septembre prenait 43 à 113,44 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).


"Les prix se raffermissent un peu après leur plongeon de la veille et parce que le dollar recule légèrement", a commenté à l'AFP un courtier ayant souhaité conservé l'anonymat.


Mardi, les prix du pétrole avaient fini à leur plus bas depuis mi-avril mardi à New York, après la confirmation du recul de la demande et l'annonce par la Russie de la fin de ses opérations militaires en Géorgie, par où transite le brut exploité de la mer Caspienne vers l'Europe.


Par ailleurs, le dollar, dont la remontée avait accentué la glissade des prix du pétrole, perdait un peu de terrain hier matin face à l'euro. Vers 09H00 GMT, l'euro baissait à 1,4930 dollar, contre 1,4920 dollar mardi soir.


Or, la baisse du dollar incite les investisseurs à acheter des matières premières pour se prémunir contre l'inflation.


Le marché devait être attentif hier au rapport hebdomadaire du Département américain de l'Energie (DoE), publié à 14H30 GMT.

Pour la semaine achevée le 7 août, les analystes tablent sur une baisse des stocks américains de brut, de 600.000 barils, ainsi que sur une fonte des réserves d'essence, de 2 millions de barils. Ils estiment en revanche que les réserves de distillats ont progressé de 1,75 million de barils.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com