Diplomatie économique !






Cela fait déjà de nombreuses années que la Diplomatie économique est l’une des constantes de notre politique étrangère. Le Président Ben Ali a ainsi voulu donner un dynamisme particulier à un domaine qui peut être redoutablement efficace dans la conquête de nouveaux espaces de déploiement pour l’économie tunisienne.


Une anticipation heureuse de changements d’envergure par lesquels le monde est encore en train de passer, face au fonctionnement de plus en plus autonome des marchés… un univers où les gouvernements ne font plus la pluie et le beau temps et où la diplomatie est résolument entraînée vers de nouvelles méthodes, de nouveaux agendas et de nouveaux lieux.


Nous voyons autour de nous une complexité grandissante des relations économiques. Il n’est plus uniquement question de liberté des échanges de marchandises, mais aussi celle des services, des mouvements de capitaux…


Dans le giron de la globalisation, l'équilibre économique mondial est devenu une question d'intérêt commun. Les crises deviennent vite d’échelle planétaire, les règles du jeu économique (liberté des échanges, déréglementation, suppression des distorsions à la concurrence telles que les subventions, les privilèges des entreprises publiques ou les règles de passation des marchés) deviennent communes, le bon fonctionnement de l'économie de marché devient un sujet de préoccupation universel, aucune activité (culture, science...) ne peut se dispenser d'une dimension économique à évaluer, organiser ou négocier…


Il était donc parfaitement dans l’ordre des choses que le Chef de l’Etat insiste sur la dynamisation du rôle de la diplomatie économique tunisienne dans le but de promouvoir davantage l’exportation des produits tunisiens et de prospecter les nouvelles opportunités offertes par les marchés prometteurs des groupements économiques mondiaux.


Allant encore plus loin, il ne considère pas que cette mission est de la seule compétence de notre ‘’force diplomatique’’ officielle mais qu’elle est également aux soins de la communauté tunisienne à l’étranger dont chaque membre est ainsi promu ambassadeur honoraire de la Tunisie là où il se trouve.


Pour qu’elle en ait les moyens et l’aptitude, le Président Ben Ali vient de décider l’intensification des efforts pour renforcer l’encadrement de la communauté tunisienne à l’étranger, améliorer les prestations qui lui sont destinées et défendre ses droits et ses intérêts. Et, en première ligne, il a souligné l’impératif de promouvoir les mécanismes de communication et de dialogue avec les jeunes issus des nouvelles générations de l’émigration, de manière à répondre convenablement à leurs attentes, aspirations et préoccupations.


Consolider la place de la Tunisie au sein de l’économie internationale est une alchimie délicate, de longue haleine, qui appelle à ce que chaque membre du corps diplomatique et, par-delà, chaque membre de la communauté des Tunisiens à l’étranger en fasse un vrai sacerdoce.


 


Manoubi AKROUT

manoubi.akrout@planet.tn


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com