Cap-Bon : Incarcéré à cause d’une «vacherie»






Tunis - Le Quotidien


Suite à une plainte déposée par ses voisins agriculteurs, ce jeune éleveur a été arrêté en attendant d’être traduit devant la justice.


En effet, les plaignants lui reprochaient d’avoir volontairement laissé ses vaches paître dans leurs champs, endommageant les récoltes. Les dégâts estimés à plusieurs centaines de dinars, font l’objet d’une plainte pour dommages et intérêts.


Conjointement, l’éleveur est poursuivi pour destruction de biens d’autrui. Des faits que l’accusé nie totalement. Il prétend que les bêtes ont «agi» d’une manière instinctive. Mais, lorsqu’on sait, les antécédents de l’accusé avec ses mêmes voisins, qui en ont vu de toutes les couleurs, l’on comprend que cette fois-ci c’est  la goutte qui a fait déborder le vase. Du coup, les  victimes ont décidé de saisir la  justice pour mettre fin aux dépassements de l’accusé.


Inculpé justement de destruction de biens d’autrui, il a été mis en détention préventive en attendant d’être traduit devant la justice. L’accusé risque jusqu’à un an de prison et une lourde  amende.


 

H.M.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com