Société du Savoir, un projet qui avance !






Si vous vous intéressez à l’évolution du statut de Société du Savoir en Tunisie, nous vous conseillons vivement de faire un petit tour dans trois endroits particuliers, du 25 au 28 août 2008 : Port el Kantaoui, la ville de Hammam Sousse, Yasmine Hammamet. Pourquoi ?


Parce que c’est en ces trois lieux que se déroule cette année la 9e session du Festival de l’Internet, organisé par l’Association tunisienne de l’Internet, et du multimédia. Parce que toutes les manifestations de ce Festival montrent la progression de cette Société du Savoir, chère au Chef de l’Etat et à nous tous. Des dizaines et des dizaines d’ordinateurs connectés à Internet vont être placés dans les rues pour la navigation libre offerte gratuitement aux Tunisiens et aux touristes, de nombreux stands de divers organismes (y compris pour les handicapés) vont présenter au public leurs activités et leurs opportunités, des ateliers de formation, des conférences, des concours, des animations… tournant autour du thème de l’Internet et le rendant positivement populaire, ouvert et accessible à tous.


Ces trois lieux vont ainsi devenir, pour quatre jours, la démonstration vivante de la réussite totale du projet du Président Ben Ali de transformer progressivement la Tunisie en une Société du Savoir, une Société de l’Information qui converge vers notre mutation en un Centre régional d’affaires et de services.


La Tunisie a affiché ses ambitions régionales et internationales déjà depuis la fin des années 1990 avec l’initiative du Président Ben Ali d’organiser une rencontre universelle qui réunirait, sous l’égide de l’ONU, tous les pays de la planète pour dénoncer la faille numérique entre le Nord et le Sud et débattre de la meilleure manière de la colmater.


C’est de la sorte que la Tunisie a accueilli le plus grand Sommet jamais organisé sous les auspices de l’Organisation des Nations Unies. Le second volet de ce Sommet mondial de la société de l’information s’est donc déroulé en Tunisie en 2005 (le premier, préparatoire, s’étant déroulé en 2004 en Suisse). Un événement grandiose, avec plus de 30 mille participants, qui a marqué les esprits et qui a attiré l’attention de la Communauté internationale sur la place de la Tunisie dans la quasi-lutte engagée contre la faille numérique.


Pourtant, si le SMSI 2005 a été une balise importante dans l’évolution de la Société du Savoir en Tunisie, il ne fut que la cerise sur le gâteau au regard de la démarche monumentale de notre pays d’améliorer radicalement tous ses indicateurs dans le domaine des technologies de l’information et de la communication. Les réformes, les lois, les encouragements… se sont ainsi poursuivis, sans arrêt au cours des vingt dernières années pour faire  de la Société du Savoir un projet qui avance, une évolution permanente et des perspectives plus que jamais démultipliées à l’infini.


 


Manoubi AKROUT


manoubi.akrout@planet.tn




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com