Honni soit qui pense que mal y pense !






Il va sans dire que les pays du monde passent par une crise économique d’assez grande envergure. Mais que faire face aux exigences de la vie ! Vacances d’été, les frais du mois Saint, la rentrée scolaire, l’Aïd, etc. on ne peut pas s’empêcher de dépenser, d’autant plus que plusieurs choses considérées autrefois comme subsidiaires deviennent de plus en plus essentielles. La parabole, la téléphonie mobile, l’ordinateur et la climatisation ne sont plus un luxe. Ils sont en passe de devenir de réels besoins même pour un citoyen moyen ! Par ailleurs, bon nombre de personnes se rabattent sur la télé à l’heure de la sieste, histoire d’oublier la chaleur et les soucis financiers. Un petit tour de zapping peut faire oublier, par moments, les pénibles échéances non payées. Et en faisant justement un petit tour d’horizon des chaînes, on tombe sur une station arabe nommée El-Emarah TV. Du coup, on croit tomber sur la solution miracle à nos problèmes de surendettement. Sur cette chaîne apparaissent des questions toutes simples (ou si j’ose dire, toutes bêtes), comme «la sœur de ton oncle maternel et ce n’est pas ta tante, alors qui est-ce» ? Celui qui sait élucider «le mystère» n’a qu’à passer un coup de fil pour gagner 100 000$. En bas de l’écran, s’affiche un numéro de la Tunisie. Crédules et rêveuses, plusieurs personnes courent appeler. Elles tombent sur un disque qui leur recommande de multiplier leurs appels histoire de maximiser leurs chances d’être tirées au sort pour que la chaîne les rappelle afin de répondre à la question. On exécute… Normal ! la mise est alléchante ! Mais au bout de quelques appels on se retrouve avec un solde totalement épuisé et le téléphone ne sonne jamais pour nous rappeler. Idem pour la chaîne MBC qui propose aux téléspectateurs d’envoyer le mot «dream» via SMS, pour essayer de gagner, tenez vous bien, 2 millions de dollars ! Et l’on mord à l’hameçon, il faut croire que la somme est trop grosse ! Mais au bout de quelque temps, on vous renvoie un SMS avec une question. A chaque fois qu’on y répond, on nous envoie un autre SMS avec une autre question jusqu’à l’épuisement total du solde. Parce qu’un seul SMS coûte autour de 1500 millimes. Et ce, sans parler des SMS prétendant que le «receveur» a gagné le gros lot. Et bien sûr, cela n’a rien de vrai. Qu’est-ce que cela veut dire ? De l’arnaque ! Tout simplement ! Nos deux téléopérateurs respectifs ne font pourtant rien pour protéger leurs abonnés. Mais la loi ne protège pas les crédules ! On n’a qu’à ne pas téléphoner. Au nom du «dream», on se fait arnaquer. Alors cessons de croire à l’incroyable.


 

A.C.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com