LA REVUE DES MARCHES DU 19/08/2008 : Le Tunindex consolide sa position…






* Les cours du pétrole brut sous la barre de 112 dollars le baril…


 


Au niveau des marchés


 


Le prix du baril est descendu hier sous la barre de 112 dollars, la menace que constituait la tempête tropicale Fay pour les installations situées dans le golfe du Mexique s'étant estompée. Les prix du baril se replient pour le sixième jour consécutif alors que la tempête Fay balaye la Floride sans avoir été requalifiée en ouragan, et après avoir épargné les infrastructures du golfe du Mexique, où se trouvent de nombreuses installations pétrolières américaines. Après la chute d'environ 24% des cours par rapport aux 147,27 dollars atteints le 11 juillet, les investisseurs sont divisés quant à l'orientation de la tendance. Le recul de la consommation américaine et d'autres pays industrialisés, conjugué au ralentissement global de l'économie pèsent sur les cours, mais la croissance vigoureuse de l'économie chinoise a l'effet inverse. Lundi, Richard Fischer, président de la Fed de Dallas, a déclaré que la croissance chinoise était en mesure de stimuler la demande globale en énergie, ce qui aurait des implications claires sur les prix à long terme du pétrole.


 


Dans la Bourse de Paris on marque une nette baisse hier après la correction des marchés américains hier soir, sur fond de résurgence des craintes concernant les deux grands spécialistes américains du refinancement hypothécaire, Fannie Mae et Freddie Mac. A la mi-séance, l'indice CAC 40 décroche de 1,3% à 4389 points. Les pertes sur le reste de l'Europe continentale s'échelonnent entre 1,6% (Madrid) et 1% (Milan), la Bourse de Francfort abandonne quant à elle 1,2%. Hier, les marchés boursiers américains avaient fini sur des pertes moyennes de l'ordre de 1,5% suite à la parution d'un article du Barron's évoquant le scénario d'une recapitalisation à fort effet dilutif de Fannie Mae et Freddie Mac. A la clôture, le titre Fannie Mae plongeait de plus de 22%, tandis que Freddie Mac décrochait de 25%.


A Wall Street, les places new-yorkaises avaient pris le chemin de la baisse dès le début de la matinée après la publication d'un article préoccupant du Barron's sur les deux géants américains du refinancement hypothécaire. Selon le magazine financier, il est de plus en plus probable que le Trésor américain finisse par opter, dans les mois qui viennent, pour une recapitalisation pure et simple Fannie Mae et Freddie Mac, ce qui ne manquerait pas d'entraîner une forte dilution des actionnaires existants. Au terme des échanges, Fannie Mae plongeait de plus de 22% et Freddie Mac décrochait de 25%.


 


En Allemagne l’indice du moral des investisseurs allemands, publié par l'institut ZEW, rebondit en août de 8,4 points à -55,5 points après -63,9 en juillet, -52,4 points en juin et -41,4 en mai. L'institut souligne toutefois que l'indice demeure nettement en dessous de sa moyenne historique de 28,3 points. " La récente baisse des cours du pétrole et de l'euro par rapport au dollar devrait avoir réduit les inquiétudes concernant la situation de l'économie allemande " note l'institut. L'appréciation de la situation économique actuelle en Allemagne s'est dégradée de 26,2 points en juillet pour s'établir à -9,2 points. Les perspectives dans la zone euro se sont par contre redressées de 8 points à -55,7 points, mais l'appréciation de la situation économique actuelle pour cette zone s'est dégradée de 18,9 points à -22,2 points.


 


En Tunisie


Sur la place de Tunis, le volume global de refinancement à (-616,4) : à la date du 15/08/2008), tend  à abaisser le Taux de Marché Monétaire (TMM) à 5.25%.


 


Enfin, sur le marché des changes, le dinar (au 15/08/2008) s’est déprécié par rapport au dollar américain et au dirham marocain et il s’est apprécié  par rapport  à l’euro et au yen japonais


 


Sur le marché des titres, à la BVMT : la séance d’hier 19 août 2008 s’est soldée par :


Une balance des variations à la clôture de la séance: 26 titres à la hausse dont notamment:


http://www.bvmt.com.tn/quotes/quote.jsp?code=210090 contre 14 valeurs à la baisse dont notamment:


Les plus fortes quantités ont porté sur les titres,  dont:


Au niveau des secteurs,


A la clôture, le TUNINDEX a consolidé sa position à 3 233,44  1,78%


 


On retiendra de la journée, notamment, une stabilité des taux et une surliquidité des agents.


 


Ramy JOUINI


Analyste PERSPECO :


Laboratoire EURO-MED. D’Analyses Economiques

www.perspeco.com


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com