Une fuite en avant






Ainsi donc l’Irak vient de signer le traité interdisant totalement les essais nucléaires. Le traité en question est signé jusqu’à présent par 179 pays mais ratifié uniquement par 35 pays. Il n’entre en vigueur qu’après la réunion de 44 ratifications.


 L’on pourrait s’interroger d’ores et déjà sur l’urgence et la pertinence  d’une telle décision pour un pays qui patauge dans la violence, l’insécurité et les problèmes sociaux de toute sorte. L’urgence pour ce pays est de voir l’ordre rétabli par le biais d’une réconciliation totale entre les différents protagonistes. Ceci ne peut avoir lieu sans le départ des forces d’occupation  dont la seule présence sur le sol irakien échauffe les esprits et stimule les réactions de toutes sortes. Le comportement irresponsable et trop agressif des membres des forces de l’occupation, composées en grande partie de mercenaires et d’opportunistes, constitue l’un des facteurs d’instabilité dans le pays.


Personne ne peut nier aujourd’hui l’échec manifeste de l’opération de démocratisation de l’Irak qui peine à voir le bout du tunnel. Toutes les données sur les lieux portent à croire que la paix n’est pas pour demain. La composition complexe de la société irakienne ne permet pas de réunir pour le moment un consensus sur la fin des violences tant que les forces étrangères  ne se décident pas à accorder aux Irakiens leur droit à l’autodétermination sur la base d’un véritable verdict des urnes.


La signature, dans ce contexte, d’un traité sur l’interdiction des essais nucléaires constitue un moyen détourné pour éluder le drame quotidien supporté par la population irakienne au moment où les décideurs se confinent dans la zone verte, totalement déconnectés de la réalité.


 Il s’agit d’un procédé naïf pour faire croire que la situation dans ce pays est on ne peut plus stable et qu’il ne manquerait plus que la signature d’un traité d’interdiction des essais nucléaires. Une fuite en avant qui ne mènera nulle part.


 


Lotfi TOUATI




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com