Télécommunications : Une évolution à « haut débit » en 2008






Conformément à sa stratégie de développement, le secteur des télécommunications en Tunisie a poursuivit sa croissance au cours du premier semestre de l’année en cours, notamment au niveau de la promotion de l’économie numérique.


 


Tunis – Le Quotidien


Selon le nouveau rapport du ministère des Technologies de la communication, le bilan du premier semestre de l’année 2008 s’avère positif en matière de l’évolution du secteur des télécommunications en Tunisie.


Cette année a été marquée, selon la même source, par le lancement du programme de connexions des zones industrielles et des zones des services administratifs et économiques, qui devrait permettre à près de 1400 entreprises de se connecter aux réseaux de télécommunication modernes.


Le programme devrait, également, permettre à ces entreprises de bénéficier, selon leurs besoins, d’une connexion haut débit qui peut aller de 2 Mbit/s jusqu’à 1 Gbit/s.


Selon le rapport du ministère de tutelle, ce programme a franchi une importante étape dans sa mise en exécution arrivant à 60% à la fin du premier semestre de l’année en cours, alors que son achèvement global est prévu vers la fin de la même année.


Dans ce même contexte, le projet de connexion à haut débit de 300 universitaires, répartis dans les différentes régions du pays, semble arrivé à sa dernière étape, avec un taux d’avancement de ses travaux à concurrence de 90%. L’achèvement de ce projet est prévu également à la fin de l’année 2008.


Sur un autre plan, le nouveau rapport du ministère des Technologies de la communication fait signe à une évolution importante au niveau de la réalisation d’une économie numérique au cours des six premiers mois de cette année.


En effet, les efforts consentis en vue de promouvoir l’investissement et la création d’emploi dans ce secteur ont réussi à dynamiser le taux de création des centres d’appels en Tunisie, dont le nombre s’élève actuellement à 175 centres employant quelque 15 400 personnes en particulier des diplômés de l’enseignement supérieur.  


Dans le domaine de l’audit de la sécurisation des systèmes informatiques, le nombre des auditeurs privés a augmenté remarquablement pour atteindre 160 auditeurs vers la fin du mois de juin dernier, soit une évolution de 55%.


En ce qui concerne la certification électronique, le nombre des utilisateurs des certificats de signature électronique a plus que doublé, durant le premier semestre de 2008, pour atteindre 2 461 certificats.


Il importe de souligner que la signature électronique demeure une des axes importants de la stratégie tunisienne dans le domaine des télécommunications. C’est d’ailleurs dans ce même contexte que la nouvelle édition du festival international de l’Internet, dont les travaux seront ouverts demain au Port El Kantaoui, Hammam-Sousse, et Yasmine Hammamet, s’est fixée pour objectif de promouvoir davantage la signature électronique.


 

M.Z.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com