A.G. de la J.S.O. : Nouveau président, nouvelles ambitions






C’est devant une assistance réduite, quelques fidèles du club, que s’est tenue l’assemblée générale élective de la Jeunesse Sportive Omranienne (JSO), un club qui a enfanté des noms célèbres tant en football, qu’en handball, du temps où cette dernière section appartenait à l’élite.


 


Un club qui fait partie d’une région populaire assez riche en talents, mais malheureusement dénuée financièrement, puisque manquant terriblement de ressources, ne vivotant que grâce à la bonne volonté et au dévouement de quelques férus.


En prenant connaissance, d’ailleurs, des finances du club, autrement dit du rapport financier, on a eu sincèrement pitié de ces jeunes qui appartiennent à cette association dont les affaires sont gérées par soixante-six mille dinars (66.000.000) ! Une misère comparée aux moyens dont disposent certains autres clubs. Et dire que l’équipe omranienne appartenait la saison dernière à la Ligue 3, prenant ainsi part à une compétition semi-professionnelle !


Où sont passés les hommes d’affaires qui sont nombreux dans la région et qui n’hésitent nullement à débourser dix fois plus, sinon davantage, pour soutenir les grands clubs ?


Ce soutien, comme le fait régulièrement le grand sportif Hamadi Bousbii, aurait pu éviter la dégringolade à l’équipe fanion qui a connu les affres de la relégation au terme de l’exercice écoulé.


En parcourant le rapport moral on apprend par ailleurs que le manque d’infrastructures adéquates a précipité cette chute libre vers la division inférieure, dans la mesure où l’équipe a disputé toutes ses rencontres à l’extérieur par la faute des travaux de réaménagement entrepris depuis plus d’une année au stade Taïeb Ben Ammar, mais qui n’en finissent décidément pas.


Promesse a été faite à ce sujet pour activer ces travaux afin de permettre au club de disposer du terrain dans les plus brefs délais. C’est Hichem Ben Omrane, président de la circonscription d’El Omrane qui l’a annoncé au cours des assises. Quelques fidèles supporters ont pris par la suite la parole, mettant l'accent notamment sur l’importance à accorder aux catégories des jeunes qui constituent l’avenir et le véritable vivier de l’association.


A la fin des travaux de cette assemblée, et après approbation des rapports moral et financier, on a procédé à l’installation du nouveau bureau directeur qui sera présidé par Radhi Slim, figure sportive bien connue, lequel sera assisté par Noureddine Bahri en tant que premier vice-président.


 


Mansour AMARA




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com