Bassem Ben Nasr : «Pour la gagne»






Dans quelle perspective est placée cette confrontation africaine ?


Notre destin est de confirmer que nous sommes toujours présents dans les épreuves continentales pour lesquelles nous demeurons un client sérieux. En dépit de notre élimination de la Ligue des champions, l’occasion nous est encore offerte pour matérialiser ce dont nous sommes capables sur le plan continental. Tout en étant déterminés de passer ce cap de la JS Kabylie, notre objectif est de gagner cette Coupe de la CAF.


 


Pour certains de vos équipiers, le manque d’expérience pèsera-t-il lourd ?


Il en était de même pour la compétition nationale, et lors de la rencontre face à Ashante Kotoko, sans que cela n’ait pu constituer un handicap insurmontable. Nous avons gagné ces deux dernières rencontres avec des néos, mais dont les facultés d’intégration et la volonté de s’affirmer, pour arracher une place de titulaires leur ont facilité la transition. Nous sommes, d’ailleurs persuadés que c’est à ce niveau que la surprise sera agissante à l’encontre de nos adversaires.


 


Vous allez jouer en dehors de vos bases et contre un adversaire de gros calibre…


Nous en sommes conscients. Mais, n’oubliez pas que notre adversaire d’aujourd’hui a concédé 3 nuls pour les 3 journées qu’il a disputées en compétition nationale. Ce facteur psychologique est plus déterminant pour nous, dans la mesure où nous serons débarrassés de toute pression morale. N’oubliez pas, également que l’ESS a disposé, la saison écoulée de la JSK dans l’épreuve de la Ligue des champions. Ce sont ces faveurs qui nous motiveront davantage. Encore faut-il rester sur nos gardes,avec toute la concentration requise.


 


Pour quels débats musclés, quelles options préconisez-vous ?


Nous aurons des instructions à appliquer scrupuleusement, mais qui connaîtront certaines modifications en cours du jeu. Nous allons être contraints d’adopter une perspective prudente au départ, afin d’acculer l’adversaire au sentiment d’impuissance d’aller jusqu’au bout de ses velléités, mais, sans jamais supporter le poids du match.


Des changements dans notre évolution seront apportées en fonction du comportement des Algériens. Notre attitude offensive sera exercée d’une manière rationnelle, avec comme toile de fond notre option pour l’effet de surprise pour mieux contrôler le cours des opérations.


 


A défaut d’une victoire, le nul vous arrange-t-il ?


Nous jouerons pour gagner. C’est là notre objectif primordial. Nous en sommes capables dans la mesure où la dynamique des victoires nous fait transcender au plus haut degré. Tout a été conçu pour aboutir à cet objectif qui nous tient à cœur.


 

Sami MANSOUR


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com