Présidentielles américaines : Les démocrates choisissent Obama comme candidat à la Maison Blanche





Le Quotidien — Agences


Le sénateur de l'Illinois, Barack Obama a été officiellement désigné avant-hier soir candidat du parti démocrate à la Maison Blanche et devient ainsi, à 47 ans, le premier Noir à avoir des chances d'être élu président des Etats-Unis.


Obama, arrivé dans l'après-midi à Denver (Colorado, ouest), a fait une apparition surprise sur la scène de la convention à la fin du discours de son colistier Joe Biden, provoquant une immense clameur parmi les délégués.


Le candidat démocrate s'est déclaré fier d'avoir à ses côtés la famille Biden pour l'aider "à remettre l'Amérique sur ses rails".


A peine investi, Obama avait reçu un soutien de poids en la personne du dernier président démocrate en exercice: Bill Clinton.


"Barack Obama est prêt à être président des Etats-Unis", a assuré Clinton devant la convention démocrate. "Tout ce que j'ai appris en huit ans de présidence et tout ce que j'ai accompli depuis, aux Etats-Unis et dans le monde, m'ont convaincu que Barack Obama est l'homme pour ce job", a ajouté Clinton. "Hillary nous a dit sans équivoque qu'elle ferait tout ce qu'elle peut pour faire élire Barack Obama. Avec moi, ça fait deux", a dit l'ancien président, follement acclamé par les délégués démocrates qui lui ont réservé une ovation debout pendant plusieurs minutes.


Obama a été proclamé candidat du parti démocrate par acclamation.


C'est son ex-rivale Hillary Cinton qui avait demandé elle-même de mettre fin à la procédure de vote et de proclamer Obama candidat. "Je demande que le sénateur Obama soit choisi par cette convention par acclamation comme candidat du parti démocrate pour la présidence des Etats-Unis", a dit Clinton quand l'Etat de New York a été appelé à voter pour choisir le candidat.


A ces mots, plusieurs partisans de Clinton n'ont pu s'empêcher de pleurer. L'émotion était aussi visible parmi de très nombreux délégués noirs, les larmes aux yeux.


Avant l'interruption du vote, Obama comptait 1.549 voix contre 341 pour Clinton.


Le sénateur de l'Illinois a accepté officiellement sa nomination hier lors d'un discours qu'il a prononcé dans un stade pouvant accueillir 75.000 personnes. Les appels à l'unité ont dominé tous les discours de la convention démocrate depuis son ouverture lundi.


 


___________________________


 


* Albright appelle à changer la politique extérieure US


 


L'ancienne secrétaire d'Etat américaine de l'administration Bill Clinton, Madeleine  Albright, dotée de quatre ans d'expérience diplomatique au plus  haut niveau, a appelé à un changement de la politique extérieure  américaine actuelle, au cours de la convention nationale du Parti  démocrate qui s'est ouverte mercredi à Denver, au Colorado. 

"Nous ne pouvons pas nous permettre encore quatre ans de plus  comme les huit ans passés (...) Ces politiques enhardissent nos  ennemis, compromettent notre économie et font peser un fardeau  injuste sur les héros de nos forces armées", a indiqué Albright, première femme secrétaire d'Etat de l'histoire  américaine, originaire de Denver.  Elle a fait savoir que la guerre en Irak avait été un assaut,  et non une frappe contre la terreur, et avait distrait de la lutte contre le terrorisme.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com