Entreprises : Les AMS sur la voie de l’internationalisation






La société des Ateliers Mécaniques du Sahel (AMS) semble entamer une nouvelle étape de développement, notamment à l’étranger, quelques mois après son rachat par le groupe Loukil.


 


Tunis – Le Quotidien


Quelques mois seulement après la finalisation de son projet de privatisation et son rachat par le groupe Loukil, la société des AMS vient d’annoncer son implantation en Libye où elle a ouvert, il y a quelques jours, un show-room à Tripoli pour présenter et commercialiser ses produits sur le marché libyen. 


Spécialisée essentiellement dans la fabrication de la robinetterie sanitaire et de bâtiment ainsi que les articles de ménage en acier inoxydable, la société compte développer ses activités, notamment à l’export, en visant particulièrement les marchés du Maghreb.


Il s’agit d’un des principaux axes de sa nouvelle stratégie de développement mise en place par son nouvel acquéreur, à savoir le groupe Loukil, qui dispose déjà d’une expérience riche en particulier au niveau du marché libyen et aussi ceux du Maghreb où il dispose de certaines filiales de ses entreprises.


Cette nouvelle stratégie s’est fixé comme objectif de développer les activités des AMS à l’étranger et lui permettre de conquérir d’importantes parts de marché à l’international, à l’instar des autres entreprises tunisiennes.


L’ouverture du premier show-room des AMS en dehors des frontières devrait être suivie par d’autres projets dans d’autres pays de la région maghrébine et aussi en Afrique, où le secteur représente encore un fort potentiel de développement.


La société des Ateliers Mécaniques du Sahel a été créée en 1962 avec un capital détenu par l’Etat. Quarante ans après sa création, le gouvernement tunisien a décidé de céder la société aux investisseurs privés dans le cadre de sa politique de privatisation.  


Le projet de privatisation des AMS a été confronté à certaines difficultés au début, avant d’être finalisé au début de 2008 avec le rachat de plus de 90% du capital de la société par un des importants investisseurs privés tunisiens, le groupe Loukil.


 

M.Z.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com