Marché de gros de Bir Kassâa: Premier jour de Ramadan sans soucis !






Ramadan oblige, les circuits de distribution des produits alimentaires ont été et resteront pour quelques jours encore, les endroits qui drainent le plus de Tunisiens. Depuis samedi et durant toute la journée de dimanche, les marchés des fruits et légumes étaient quasiment pris d’assaut par les consommateurs, mais sans dérégler l’approvisionnement.


 


Tunis-Le Quotidien


M. Béchir Nafti, directeur général du Marché de gros de Bir Kassâa, s’y attendait. «La pression observée durant la journée de dimanche va se poursuivre encore trois à quatre jours. Après, vous allez constater que tout reprendra le rythme normal ! ». En intervenant hier lors d’un briefing de presse auquel ont été convoqués les journalistes de la presse écrite, le responsable a noté que le fait que le premier jour de Ramadan soit un lundi a nécessité que le marché ouvre exceptionnellement ses portes pour assurer le transit des marchandises vers les marché de détail.


A propos de l’offre lors du premier jour, M. Nafti a indiqué que « la quantité injectée dans les marchés de détails au cours de la journée de dimanche additionnée à celle de lundi donne environ 2841 tonnes ».


La quantité injectée dans les circuits de distribution durant la journée de dimanche était composée de 960 tonnes de légumes, 1000 tonnes de fruits en plus d’une quarantaine de tonnes de poissons. Lundi est un jour de repos pour le marché de gros. Ouvert à titre exceptionnel, les quantités qui y ont transité étaient de l’ordre de 841 tonnes. Dont 420 T de légumes, 415 T de fruits et 6 tonnes de poissons.  


S’agissant des prix, le directeur général du marché a considéré qu’ils sont, grosso modo, raisonnables. «Excepté les produits hivernaux dont les prix sont plus ou moins élevés du fait que leur production coûte aux agriculteurs des charges très importantes, et les poissons dont l’offre est marquée par une baisse conjoncturelle,  je peux affirmer pour le reste que la tendance générale des prix est raisonnable ». 


M. Nafti s’est félicité, par ailleurs, de la bonne offre de dattes qui dépasse même les prévisions. «Disons la vérité ! Nous avons été agréablement soulagés de voir 50 tonnes de dattes arriver sur le marché». Côté prix, «cela dépend de la qualité mais je pense que les prix pratiqués par les détaillants devraient être raisonnables ! », dit-t-il. En gros, le prix du kilo de dattes est proposé à partir de 1d500. Toujours au niveau du marché de gros et selon la catégorie et la qualité, il peut être à 2d800 et arriver jusqu’à 3d500. Pour les consommateurs avertis, ils devraient ainsi compter 15% de plus, correspondant au taux d’intérêt accordé aux marchands détaillants chaque fois qu’ils envisagent d’acheter de dattes.


 

H.G.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com