Tourisme : Augmentation des recettes de 10,5% au 20 août 2008






Tunis-Le Quotidien


Selon un bilan de l’Office National du Tourisme Tunisien (ONTT), les revenus de l’industrie touristique ont atteint 2,01 milliards de dinars jusqu’au 20 août dernier.


Exprimée en euro, l’évolution des recettes est de 5% seulement en raison de l’effet de la dévaluation du dinar vis-à-vis de la monnaie unique européenne.


La croissance des recettes est essentiellement due au « bon comportement » du marché français qui a augmenté de près de 7% et des marchés de proximité, en l’occurrence libyen et algérien. Une légère reprise a été également enregistrée sur le marché allemand.


Quoi qu’il en soit, l’évolution des recettes enregistrée dépasse les prévisions officielles qui tablent sur une augmentation de 8%  sur toute l’année 2008.


 


Entrées en hausse


Le nombre des entrées globales de touristes étrangers en Tunisie  a atteint 3,91 millions au 31 juillet 2008. Pour le seul mois de juillet, la destination a été visitée par un million de touristes. Ces résultats confirment le classement des dix premières destinations qui ont la côte depuis le début de l’été courant réalisé par Opodo, le premier voyagiste en ligne européen. La destination Tunisie qui, selon le voyagiste, surfe toujours sur son effet prix intéressants, vient en tête du top 10 mondial suivie par la Croatie, la Crète et l’Italie. L’Egypte a, selon la même source, bien repris des couleurs cette année alors que le Maroc (6e) subit toujours des difficultés pour les ventes de forfaits touristiques « clé en mains», selon la même source.


Ainsi, la destination paraît en passe de battre ses records enregistrés en 2007.


L’année précédente, la Tunisie a reçu 6,7 millions de touristes originaires de France et de Libye essentiellement, et engrangé des revenus de 3,05 milliards de dinars (1,7 milliard euros).


Par rapport à 2006, le nombre de visiteurs a augmenté de 3,2 % alors que les recettes sont en hausse de 8 % en dinars (3 % en euros). Les nuitées ont atteint 37,4 millions, pour un taux moyen d’occupation à 51,6 %.


 


Redéploiement


Malgré ces résultats positifs, la Tunisie reste loin des indicateurs de 2001, l’année record pour le tourisme tunisien et l’année référence en termes de réalisations notamment sur les marchés stratégiques à savoir l’Allemagne, la Grande-Bretagne et l’Italie.


En effet, et en dépit des efforts déployés depuis le début de cette année, les marchés italien et britannique ont persisté dans la baisse.


Toutefois, une nouvelle stratégie de promotion à l’horizon de 2016 ne devrait pas tarder à redresser la barre étant donné qu’elle s’articule autour de la montée en gamme en matière de qualité de services,  du développement de produits porteurs comme la thalasso, le golf ou la plaisance,  et d’un marketing plus agressif.


A l’évidence la Tunisie ne se laissera pas évincer du podium du tourisme au sud de la Méditerranée. D’autant plus que l’enjeu n’est pas mince. Le secteur du tourisme constitue l’un des piliers de l’économie nationale. Il représente 6 % du PIB et 16 % des recettes en devises du pays.  Aussi est-il bon de rappeler que le secteur emploie 82 242 personnes directement et plus de 250 000 indirectement, soit 12 % de la population active.


 

Walid KHEFIFI


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com