L’Islam aujourd’hui: L’Islam n’est pas fanatisme






Les versets coraniques condamnent catégoriquement crime et violence. Il est très explicite à ce sujet dans la Sourate 5 ,verset 32. Pourquoi alors montre-t-on du doigt l’Islam pour un acte commis par un mauvais Musulman. Pourquoi n’accuse-t-on pas la laïcité pour un laïc ? Pourquoi n’accuse-t-on pas le Christianisme pour un Chrétien ? L’athéisme pour un athée ? etc. Parce que l’Islam dérange. En tant que religion qui prône des règles de bonne tenue morale: l’Islam représente un frein pour l’industrie de la drogue, de la pornographie, de l’alcool. Qu’est-ce qu’on nous propose en contrepartie ? Une société où l’on a sacrifié la dimension humaine de l’homme pour une modernité ‘’scientifique’’, ‘’technique’’ ‘’mesurable ayant dérivé vers le vide le sens de la vie et des choses. Les mots accusateurs pèsent lourd. Ils nous renvoient à repenser la question du dialogue des cultures et des civilisations qui ne peut donner ses fruits quand elle est dominée par les préjugés et les   ressentiments des uns et des autres. Les manipulateurs usent de toutes sortes de provocations basses et de calomnies injustifiées pour renvoyer une image dégradante de l’Islam qui, par ailleurs, est loin d’être ce que prétendent leurs messages de haine. Mais il faut aussi se rendre à l’évidence : ces manipulateurs sont eux-mêmes manipulés ! Car lorsque les marionnettes gesticulent, il y a toujours quelqu’un qui tire les ficelles. A méditer longuement sur tous ces dérapages de haine...


 


Mona BEN GAMRA




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com