Série d’attaques à Bagdad






Le Quotidien-Agences


Au moins trois personnes ont été tuées et 23 blessées hier matin à Bagdad dans différents incidents, dont l'un où les gardes du corps d'un ministre ont tiré sur des passants, a déclaré  une source au ministère irakien de l'Intérieur.


Dans le quartier d'Allaoui, dans l'ouest de Bagdad, les gardes du ministre des Déplacés et Migrants, Abdel Samad Rahman Sultan, ont tiré sur des passants, tuant "une femme et blessant six autres personnes", selon une source au ministère de l'Intérieur.


Le convoi, qui se déplaçait sans le ministre, a été "attaqué", forçant les gardes à riposter, a assuré la source sans plus de précisions sur les assaillants. Il a ensuite a été stoppé par l'armée irakienne à un barrage.


Le ministère n'était pas immédiatement joignable. Ce type d'incidents arrive régulièrement à Bagdad où les convois des armées américaine et irakienne, de la police, se déplacent à grande vitesse, intimant aux voitures de s'arrêter immédiatement, et où les gardes tirent souvent en l'air pour se frayer un passage dans la capitale embouteillée.


Dans le quartier d'al-Jadida, dans l'est de Bagdad, des inconnus ont ouvert le feu sur une voiture, blessant les trois passagères, toutes employées gouvernementales, et le chauffeur.


Par ailleurs, une personne a péri et onze ont été blesséss par l'explosion d'une mine artisanale posé sur la rue Palestine, dans l'est de la ville. Une autre mine artisanale visant une patrouille de police a explosé sur la place al-Wathaq, dans le centre de Bagdad, tuant un civil et blessant deux personnes, dont un policier.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com