Tirs de missiles US au Pakistan : Onze morts principalement des civils






Le Quotidien-Agences


Des missiles apparemment tirés par des avions sans pilote américains ont tué hier 11 personnes, dont des combattants islamistes, deux femmes et un bébé dans le nord-ouest du Pakistan, où les Etats-Unis visent désormais régulièrement Al-Qaïda, ont indiqué des responsables de la sécurité dans un nouveau bilan.


Deux drones ont tiré plusieurs missiles qui ont touché une maison jouxtant une madrasa, une école coranique, dans un village du district du Waziristan du Nord, en plein cœur des zones tribales voisines de la frontière afghane, a indiqué  un officier des forces de sécurité pakistanaises, sous couvert de l'anonymat.


"Trois combattants islamistes ont été tués", avait-il indiqué dans la matinée.


Dans l'après-midi, le bilan s'est alourdi à 11 morts, selon lui, dont "un étranger, probablement arabe", décédé de ses blessures à l'hôpital. L'armée désigne par "étranger" les combattants d'Al-Qaïda venus d'autres pays, notamment du Moyen-Orient ou du Maghreb.


"Un bébé de six mois et deux femmes figurent également parmi les tués", a précisé un autre responsable de la sécurité, ajoutant que 25 personnes au total avaient été blessées, dont des civils. Cette information a été confirmée de source hospitalière.


C'est la quatrième fois en moins d'une semaine que des drones, dont seules disposent les forces américaines présentes en Afghanistan, tirent des missiles dans les zones tribales pakistanaises.


Washington est convaincu qu'Al-Qaïda et les talibans afghans ont reconstitué leurs principales bases arrière dans cette région frontalière.

Les forces américaines en Afghanistan, mais aussi la CIA, ont intensifié ces derniers mois les tirs de missiles dans les zones tribales, malgré les protestations d'Islamabad. Elles ciblent des combattants d'Al-Qaïda mais n'épargnent pas les civils.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com