Intox ou info?: L’Ossétie du Sud va intégrer la Russie






Le Quotidien-Agences


La région séparatiste géorgienne d'Ossétie du Sud, dont la Russie a reconnu en août l'indépendance, va entrer dans la Fédération de Russie, a déclaré son président Edouard Kokoïty cité par Interfax et Ria Novosti.


"Oui, sans aucun doute, nous ferons partie de la Russie et nous n'avons pas l'intention de créer une quelconque Ossétie indépendante, car l'Histoire a ainsi fixé les choses, nos ancêtres ont fait ce choix", a déclaré Kokoïty cité par Interfax.


Le président d'Ossétie du Sud s'exprimait au cours de discussions du club de réflexion Valdaï organisé par le Kremlin à Sotchi, dans le sud de la Russie.


La Russie a établi mardi des relations diplomatiques avec l'Ossétie du Sud (70.000 habitants) et l'autre république séparatiste de Géorgie, l'Abkhazie (250.000 habitants), et conclu des accords lui permettant d'y posséder des bases militaires.


Le 26 août, le président russe Dmitri Medvedev avait annoncé que la Russie reconnaissait l'indépendance des deux régions sécessionnistes, suscitant immédiatement des condamnations de la part des pays occidentaux.


Pour Kokoïty, cette intégration se fera par une fusion avec l'Ossétie du Nord (680.000 habitants), région voisine peuplée d'Ossètes et faisant partie de la Fédération de Russie, ont rapporté les agences de presse russes.


Moscou a reconnu les deux républiques séparatistes de Géorgie moins de trois semaines après la tentative manquée de Tbilissi de reprendre par la force l'Ossétie du Sud, la Russie ayant alors engagé une vaste contre-offenvise loin en territoire géorgien.


Au 18e siècle, l'Empire de Russie annexa l'Ossétie après une guerre victorieuse contre la Turquie. Après la création de l'URSS, l'Ossétie fut divisée en deux entités autonomes, l'une au nord, intégrée à la République de Russie, l'autre au sud, en Géorgie soviétique.


Toutefois, Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a déclaré jeudi à Varsovie que la région séparatiste géorgienne de l'Ossétie du Sud n'avait pas l'intention d'intégrer la Fédération de Russie.


"L'Ossétie du Sud ne souhaite entrer nul part", a affirmé le ministre lors d'une conférence de presse conjointe avec son homologue polonais Radoslaw Sikorski.


"Je ne sais pas d'où vous tenez cette information", a affirmé Lavrov, en réponse à la question d'un journaliste.


 


______________________________


 


* Poutine : «la Russie n'a pas d'ambitions impérialistes»


 


La Russie n'a pas "d'ambitions impérialistes" et n'a pas l'intention "d'empiéter sur la souveraineté" de ses voisins de l'ex-URSS, a déclaré hier le Premier ministre Vladimir Poutine, cité par les agences russes.


"Nous n'avons et n'aurons aucune des ambitions impérialistes dont on essaie de nous accuser", a déclaré Poutine au cours de discussions du club de réflexion Valdaï organisé par le Kremlin à Sotchi, dans le sud de la Russie.

"La Russie a été l'initiatrice de la fin de l'URSS. Si la Russie n'avait pas adopté cette position, l'URSS existerait encore. Nous avons pris cette décision il y a longtemps, et nous n'avons aucune envie et aucune raison d'empiéter sur la souveraineté des anciennes républiques de l'URSS", a-t-il ajouté.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com