L’OTSC envisage de créer un groupement de forces de dissuasion: Un nouveau pacte de Varsovie?






Le Quotidien-Agences


L'Organisation du Traité de sécurité collective (OTSC) envisage de créer un groupement de forces de dissuasion en Asie centrale, a déclaré le secrétaire général de l'OTSC Nikolaï Bordiouja.


"Nous proposons, en cas d'accord de tous les pays intéressés, de créer un groupement "quintipartite" de forces dans la région centrasiatique rassemblant quatre Etats d'Asie centrale: le Kazakhstan, le Kirghizstan, le Tadjikistan et l'Ouzbékistan, plus la Russie", a-t-il affirmé hier lors d'une conférence de presse à Moscou.


Bordiouja a fait savoir que l'OTSC envisageait de déployer un groupement assez important "comprenant non seulement de petites, mais aussi de grandes unités: brigades, régiments, divisions".


Selon lui, ce dispositif sera chargé en premier lieu de la dissuasion politique dans la région, compte tenu de la dégradation de la situation en Afghanistan.


La décision concernant l'importance des effectifs à déployer et leur équipement sera prise par les responsables des forces armées des pays membres de l'OTSC après l'adoption d'une décision politique appropriée.


L'Organisation du Traité de sécurité collective réunit la Russie, l'Arménie, la Biélorussie, le Kazakhstan, le Kirghizstan, le Tadjikistan et l'Ouzbékistan.


Par ailleurs, l'accord de coopération militaire entre la Russie, l'Abkhazie et l'Ossétie du Sud est au stade de la préparation, selon le porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères (MID), Andreï Nesterenko. "L'accord de coopération militaire sera censé garantir la stabilité de l'Abkhazie et de l'Ossétie du Sud, ainsi que la sécurité de leurs populations", a expliqué le diplomate lors d'une conférence de presse.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com