Exposition : Le patrimoine tunisien entre gravure et peinture






L’Espace Sophonisbe de Carthage accueillera du 17 au 28 septembre une exposition de gravure et de peinture. Foncièrement inspirée du patrimoine culturel tunisien, cette manifestation picturale présentera une multitude de toiles où le passé et les traditions seront dévoilés de façon très inspirée par des artistes nostalgiques de la Tunisie d’antan.


Placée sous le patronage du ministre de la Culture et de la Sauvegarde du Patrimoine, cette manifestation parrainée par «Sika Tunisienne» aura lieu du 18 au 28 septembre. Avec comme titre, «Entr’Temps», elle sera conçue sous forme d’une exposition en trois types d’expressions culturelles, à savoir la gravure, la carte postale ancienne et la peinture.


Chaque composante de cette exposition sera illustrée par les toiles d’un artiste. Trois expressions culturelles seront en effet mises en exergue. Il s’agit de celle d’avant 1900 qui sera illustrée par 35 gravures originales de Charles Lallemand.


Quant à l’exposition, elle sera focalisée sur 27 panneaux thématiques d’une quinzaine de cartes postales anciennes. L’expression de nos jours sera, elle, illustrée par des peintres qui ont accepté de donner une interprétation actuelle des 27 panneaux thématiques. L’avant-première de cette manifestation sera inaugurée le 17 septembre en présence de plusieurs personnalités dont le ministre de la Culture et de la Sauvegarde du Patrimoine, le Maire de Carthage, les ambassadeurs de France, d’Italie et de Suisse en Tunisie. En effet, cette manifestation qui entre aussi dans le cadre de la célébration du dixième anniversaire du calendrier devenue maintenant traditionnelle de «Sika Tunisienne», sera aussi marquée par un grand jeu-concours qui s’étalera sur toute la période cette exposition. Les candidats auront à gagner 30 lots. Il est à rappeler que depuis cinquante ans «Sika Tunisienne» tente de contribuer à sa manière au processus du développement en Tunisie. Son objectif à travers cette manifestation c’est de faire connaître une partie de la richesse du patrimoine tunisien. Elle a participé depuis des décennies à la réalisation de nombreux ouvrages d’art en Tunisie, à l’instar du Barrage de Beni Métir, du Pont de la Goulette-Radès, de l’Immeuble Africa. A ces ouvrages, il faut ajouter d’autres qui font la fierté de la Tunisie moderne et auxquels a contribué «Sika Tunisienne». Parmi ceux-ci, on cite notamment les cités des Sciences et de la Culture ainsi que les aéroports de Tunis-Carthage et d’Enfidha, mais aussi la Zone touristique de Yasmine Hammamet. Pour cette exposition, les férus du patrimoine découvriront les multiples facettes des traditions tunisiennes comme la Grande Mosquée de Kairouan, un Champ d’orange à Djerba, le portrait de Ahmed Said par exemple à travers les 35 gravures de Charles Lallemand. Des thèmes comme «Carthage la Colline», «Les remparts des villes», «Les Métiers anciens», «Bizerte», «Tunis et son avenue» constituent entre autres quelques-uns des 27 panneaux thématiques privilégiés dans cette exposition.


 

Ousmane WAGUÉ


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com