Palin : Obama doit regretter de ne pas avoir choisi Hillary Clinton






Le Quotidien-Agences


La colistière de John McCain, Sarah Palin, a déclaré dans une interview à la chaîne de télévision ABC News que le candidat démocrate à la présidentielle américaine de novembre Barack Obama doit regretter aujourd'hui de ne pas avoir Hillary Clinton sur son ticket.


"Je pense qu'il regrette de ne pas l'avoir choisie aujourd'hui. Quelle détermination, quel courage et même quelle grâce à travers toutes ces épreuves qu'elle a gérées plutôt bien", a dit Palin, gouverneure de l'Alaska.


Républicaine très conservatrice, Palin entend récupérer le plus grand nombre possible d'électrices ayant voté pour Mme Clinton lors de la primaire démocrate.


Si le ticket McCain-Palin l'emportait le 4 novembre, Sarah Palin serait la première femme à devenir vice-présidente aux Etats-Unis.


Palin s'exprimait au lendemain d'un sondage montrant que le vote des femmes blanches dans les Etats clés de l'Ohio et de la Pennsylvanie s'orientait de plus en plus vers le camp républicain.


Les démocrates ont réagi en évoquant une vidéo de Palin datant du mois de mars, dans laquelle elle dit que les "gémissements" de Clinton durant les primaires démocrates "n'apportent rien de bon pour les femmes en politique, ni pour les femmes en général".


"Sarah Palin ferait mieux de nous épargner son respect et ses sentiments hypocrites", a estimé le camp Obama, dans un communiqué signé de la parlementaire de Floride Debbie Wasserman Schultz, qui avait soutenu Clinton pendant les primaires.


Clinton ne s'en est pas encore prise à Sarah Palin à ce jour, mais fera campagne ce week-end pour Obama dans l'Ohio (nord).


Lorsque John McCain a choisi Palin comme colistière le 29 août, l'ex-candidate à la nomination démocrate a félicité la gouverneure de l'Alaska pour sa nomination "historique". "La gouverneure Palin ajoutera une voix importante au débat", avait dit Mme Clinton.


Plus tard, à la fin de la convention républicaine, l'ex-première dame des Etats-Unis avait déclaré: "non, pas question, pas de McCain-Palin".


Clinton a perdu la course à la nomination démocrate contre Barack Obama après six mois d'une difficile campagne.


____________________________


 


* L’époux de Palin cité dans une enquête en Alaska


 


Les parlementaires d'Alaska ont fait citer avant-hier l'époux de Sarah Palin comme témoin dans l'enquête sur un abus de pouvoir présumé de la part du gouverneur.


Une commission parlementaire enquête actuellement sur un possible lien entre le limogeage par Palin du directeur de la sécurité publique, Walt Monegan, et le refus de ce dernier de licencier le gendarme Mike Wooten, engagé dans une procédure de divorce avec la sœur de "Mme le gouverneur".

Depuis que Palin a été investie sur le ticket républicain pour la présidentielle du 4 novembre, plusieurs membres de son équipe ont refusé de témoigner. Ses avocats personnels et ceux du bureau du gouverneur ont également contesté.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com