S.T.: Do Morais va partir






Le feuilleton ST - Do Morais va bientôt connaître d’autres épisodes. Le coach portugais du ST, contacté par la Fédération yéménite de football pour entraîner son EN et signataire - déjà - d’un contrat de trois ans, est en pourparlers avancés avec les dirigeants stadistes pour rompre son contrat à l’amiable. D’ailleurs, on commence à chercher un nouveau coach et on ne tient pas à retenir Do Morais contre son gré. En contrepartie, on lui demandera peut-être de remettre la somme d’argent dont il a disposée depuis son arrivée au Bardo.


 


K.Z.


______________________________


 


* A deux jours de son A.G. élective : A la croisée des chemins


 


Alors que les autres équipes de la L1 se concentrent uniquement sur la reprise, prévue dans dix jours, le ST vit au rythme de son Assemblée générale élective qui se tiendra vendredi. De son issue, dépendra en grande partie l’avenir du club bardolais.


 


D’ailleurs, au Bardo, on suit beaucoup plus les échos des candidatures que ceux de l’équipe de football qui a fui la localité depuis les débuts de la préparation et s’est «plantée» à Radès.


 


Dérouiche à la barre


Pour revenir à cette AGE, rappelons qu’elle a été reportée une première fois car, pour la tutelle, rien n’a été clair et il fallait encore du temps pour examiner les candidatures et choisir l’homme qu’il faut pour la prochaine étape. Plusieurs candidats se sont manifestés officiellement : Mohamed Acheb, Ahmed Salhi, Anouar Haddad, Taoufik Benkhoud... alors que Mohamed Dérouiche, celui qui paraissait être le seul à recueillir l’unanimité, ne s’est porté candidat que pour le poste de premier vice-président. Du côté des décideurs, il y avait deux options : soit reconduire Mohamed Acheb pour un troisième mandat consécutif alors qu’au Bardo il a aussi bien des partisans que d’opposants, soit chercher un successeur de poids qui bénéficie de la confiance de toutes les parties prenantes. Le choix s’est finalement porté sur Mohamed Dérouiche qui a eu plusieurs entretiens avec les décideurs pour le pousser à briguer le poste de président, ce à quoi il s’est toujours opposé pour des raisons personnelles et surtout professionnelles. A ce propos, on croit même savoir que les tractations de ces derniers jours ont abouti à un compromis et Mohamed Dérouiche a de fortes chances d’être «installé» à la tête du ST.


Reste à attendre le jour de l’AG élective. Car d’ici là tout peut encore arriver et le suspense reste entier concernant le nom du futur premier vice-président. Plusieurs candidats souhaitent travailler et collaborer avec Mohamed Dérouiche et le choix sera peut-être fait aujourd’hui.


 


Kamel ZAÏEM


_______________________


 


* L’A.G., le 19 septembre


 

Le Bureau directeur du ST informe que l’Assemblée générale élective aura lieu le vendredi 19 septembre 2008 au Forum du Bardo à partir de 22h00.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com