Série d’attaques à Bagdad : Des dizaines de morts pour accueillir Odierno






Au lendemain de la nomination du tout nouveau chef de la Force multinationale en Irak, le général Raymond Odierno, au moins dix personnes ont été tuées et plus de 30 blessés hier dans cinq attaques perpétrées à Bagdad, dont deux à la voiture piégée dans un quartier d'affaires.


 


Le Quotidien-Agences


Huit Irakiens ont péri dans l'explosion de deux voitures piégées à quelques minutes d'intervalle dans le quartier d'al-Kharki, dans l'ouest de Bagdad.


25 personnes ont également été blessées, selon une source au ministère de l'Intérieur.


Une voiture était stationnée dans une rue qui compte plusieurs cabinets de médecins et la seconde, à une centaine de mètres, était garée sur un parking, selon une source au ministère de l'Intérieur.


Plus tôt, deux personnes ont été tuées et treize ont été blessées, dont six membres des forces de sécurité, dans l'explosion de trois mines artisanales dans le quartier Zayouna dans l'est de Bagdad.


"Une bombe qui visait Essam al-Temimi, le maire de Baghdad al-Jedidah, dans le quartier de Zayounah, a tué un civil et blessé deux des gardes (du maire, ndlr)", selon un responsable de la sécurité.


Un homme a ensuite été tué dans l'explosion d'une mine posée sur la rue Palestine. Cinq autres Irakiens ont été blessés, dont trois policiers, dans cet attentat qui visait une patrouille de police.


Enfin, six personnes, dont trois soldats irakiens, ont été blessées par une mine artisanale contre leur convoi.


Parallèlement, des hommes armés ont ouvert le feu sur une voiture au sud de Kirkouk (255 km au nord de Bagdad), tuant trois des occupants du véhicule et en blessant un, selon Abdallah al-Obeïdi, un lieutenant de la police locale.


Les violences en Irak, et notamment à Bagdad, sont à leur niveau le plus bas sur quatre ans. Mais ces dernières semaines, les attaques ont repris à un rythme plus soutenu.


Lundi, douze personnes ont ainsi péri et 32 ont été blessées dans l'explosion de deux voitures piégées dans le centre de Bagdad.


Vendredi, un kamikaze avait fait exploser son camion bourré d'explosifs près d'un poste de police de Doujail, au nord de Bagdad, tuant 31 personnes, dans l'attaque le plus meurtrier en Irak depuis près de trois mois.

Le tout nouveau chef de la Force multinationale en Irak, le général Raymond Odierno, qui a pris ses fonctions mardi, a prévenu immédiatement que la récente amélioration de la sécurité dans le pays restait "fragile et réversible".


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com