1er Salon de la Création d’Entreprises: La bataille de l’emploi des diplômés se poursuit…






Le Salon de la Création d’Entreprises, qu’abritera Tunis les 17 et 18 octobre prochain au Kram, se veut un rendez-vous incontournable pour les jeunes diplômés porteurs d’idées …


 


Tunis-Le Quotidien


En Tunisie, le chômage reste un souci majeur pour les nouveaux diplômés universitaires. Une étude, réalisée par la Banque Mondiale et publiée récemment, a d’ailleurs révélé que 46% des jeunes actifs passent au moins 18 mois, après l’obtention du diplôme, avant d’accéder à leur premier emploi.  Face à cette situation, il est devenu depuis longtemps impérieux pour les départements compétents de multiplier les mécanismes d’aide à l’insertion professionnelle des diplômés. Ainsi, conjointement aux diverses réformes engagées au sein du système de formation et destinées à aider les universités à mieux aligner l’offre de compétences avec les besoins de l’économie, la stratégie se propose de renforcer les dispositifs d’accompagnement et de communication destinés à encourager les diplômés à s’installer à leur propre compte.


C’est justement dans cette même perspective que s’inscrit l’initiative de consacrer un salon pour la création d’entreprises. Organisé par le Ministère de l’Industrie, de l’Energie et des PME, en collaboration avec le Ministère de l’Enseignement et de la Recherche Scientifique, le Salon de la Création d’Entreprises, qui aura lieu les 17 et 18 octobre prochain, se veut, selon ses organisateurs, un nouvel outil de promotion du dispositif national de création d’entreprises.


D’après les responsables de l’Agence de Promotion de l’Industrie (API), il s’agit d’un rendez-vous qui couronnera une série d’actions menées par l’Agence pour stimuler la création d’entreprises durant ces trois dernières années. Il est important de rappeler dans ce sens que depuis avril 2005, l’API a coordonné pas moins de 18 événements à travers toutes les régions du pays pour faire vulgariser auprès des jeunes diplômés les mécanismes d’aide à la création d’entreprises. Ces actions ont pu toucher 50 mille jeunes, apprend-t-on. Quant à cette première édition du salon, les organisateurs espèrent drainer entre 8 et 10 mille visiteurs de toutes les régions du pays. Outre les diplômés du supérieur qui forment le noyau de la cible,  le public du salon doit également comprendre des étudiants, des dirigeants d’entreprises, des cadres et des cadres supérieurs. 


Côté aménagement de l’espace du salon qui s’étendra sur une surface de 3000 mètres carrés, les organisateurs ont opté pour 3 espaces différents à travers lesquels les intéressés pourront accéder à tout ce dont aura besoin un futur entrepreneur.


 

Hassen GHEDIRI


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com