Sidi Hcine Séjoumi : L’ouvrière violée et volée au cinquième jour du Ramadan






Tunis-Le Quotidien


Après vingt-quatre heures de recherches intensives, les agents de l’ordre relevant du commissariat central de Sidi Hcine Séjoumi ont réussi à arrêter l’un des deux auteurs du détournement d’une dame mariée survenu au cinquième jour du ramadan.


Il s’agit d’un jeune homme âgé de vingt-deux ans. A l’aide d’un complice, il avait obligé sous la menace d’une arme blanche une mère de deux enfants, ouvrière de son état dans une usine de textile, à le suivre dans une maison en cours de construction avant d’abuser d’elle et lui voler son téléphone portable ainsi que la somme de cinq dinars.


La victime s’apprêtait à prendre le bus pour se rendre sur le lieu de son travail, lorsqu’elle fut appréhendée par deux jeunes hommes. L’un d’entre eux n’avait pas hésité à tirer un couteau, le pointant au niveau du cou de la jeune dame.


Les deux malfaiteurs la sommèrent ensuite à les suivre dans une villa encore en chantier. Une fois sur place, la malheureuse victime fut obligée de se soumettre à ses deux bourreaux qui ont abusé d’elle à plusieurs reprises. Les deux suspects s’emparèrent, après, de son téléphone portable et d’une somme d’argent avant de s’éclipser dans la nature.


La victime prit, alors, son courage à deux mains, et se rendit au premier poste de police. Munie du signalement des deux suspects, les auxiliaires de la justice engagèrent des recherches qui aboutirent à l’arrestation d’un premier suspect. Le deuxième malfrat court toujours dans la nature.


Interrogé, l’accusé a reconnu les faits déclarant avoir commis son forfait sous l’effet d’une matière stupéfiante. N’empêche qu’il a été mis en détention en attendant d’être traduit devant la justice.


 


H.M.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com