C.A. : Etat d’esprit retapé à neuf





Le succès, aisé finalement, glané aux dépens des Angolais d’InterClube est venu apparemment à temps pour apaiser la tension et mettre pratiquement un terme à la pression qui ne faisait que monter graduellement pour devenir oppressante au fil des rencontres disputées jusque-là et l’incapacité du groupe de Ben Chikha à vaincre, encore moins à convaincre.


Mais cette victoire, qui a replacé les Clubistes dans une bonne seconde place à la faveur d’un goal-différence supérieur aux Clubistes sfaxiens, attend désormais confirmation, tant les supporters du club de Bab Jedid ont souffert, ces derniers temps, faisant preuve également de patience afin de permettre à leurs favoris de se remettre sur la bonne voie.


Ce qui explique par ailleurs que la confrontation de ce dimanche à Luanda face à ce même adversaire revêt une importance capitale en ce sens qu’elle conditionnerait grandement la suite du parcours de Lassaâd Ouertani et ses partenaires.


En tout cas, les Clubistes vont s’attaquer désormais à cette compétition animés d’un nouvel état d’esprit, un esprit retapé à neuf et un moral tout à fait galvanisé.


Revigoré, le groupe a repris le travail après avoir bénéficié d’une journée de repos, décidé à confirmer ce renouveau et aborder cette seconde manche en conquérant. Les entraînements se sont ainsi poursuivis à un rythme régulier et soutenu, n’ayant pour objectif que la victoire.


 


Départ, aujourd’hui à 15h00


Le voyage sera apparemment éprouvant pour la délégation clubiste qui empruntera un vol régulier via Dubaï. La délégation forte de vingt-neuf personnes, dont dix-huit (18) joueurs, partira aujourd’hui à 15h00 pour transiter par Dubaï, avant d’arriver à Luanda douze à treize heures plus tard. Elle sera conduite par le premier vice-président Mounir Balti.


Notons également que c’est Mounira Elloumi Ben Fadhloun qui représentera le Bureau fédéral.


 


Mouihbi reste


Youssef Mouihbi ne sera finalement pas du voyage, le médecin lui ayant prescrit dix jours de repos. Dans ce même ordre d’idées, notons que le préparateur physique Karim Chamari n’effectuera pas le déplacement à Luanda, au même titre d’ailleurs que Slah El Fessi entraîneur des gardiens.


Ils s’occuperont du groupe qui restera à Tunis, dont notamment Tchala, Ouerhani et Youssef Mouihbi…


 


M.A.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com