L’Islam aujourd’hui : Nous existons, pourquoi donc ?






Croire, aujourd’hui, attester qu’il n’est de dieu que Dieu, l’Unique l’Absolu, et que Mohamed (SAWS) est son messager ne peut être dépourvu d’une réflexion profonde sur la raison de notre existence. Philosophes et grands penseurs se sont trituré les méninges pour répondre à cette question existentielle. La réponse est dans l’Islam. La raison qui est au cœur même de notre religion nous amène à y réfléchir. On a été crée, nous dit notre Créateur, pour Le prier. Les versets qui s’en rapportent sont nombreux. On en cite celui où notre Seigneur dit «On ne leur avait pourtant ordonné que d’adorer Dieu, de Lui consacrer à Lui seul leur dévotion, loin de toute association idolâtre, de pratiquer correctement la prière et de donner l’aumône légale. Voilà la religion de la communauté bien guidée». (Chapitre 98- verset 5). Allah nous a donné une destinée et le libre arbitre dès notre naissance. Croire en Allah c’est se soumettre à la Divinité et croire en sa Parole, le Coran et la prendre comme telle sans chercher à s’en émanciper… Ensuite vient alors la phase de l’analyse et l’observation de la religion islamique, dans la vie quotidienne des musulmans, qui n’est autre qu’une lumière qui auréole la vie de tout fidèle. De nouvelles certitudes prendront forme dans notre conscience. C’est en ce moment seulement, qu’on comprendra que notre vie, avant l’Islam, était marquée par un manque horrible de sérénité, de stabilité et de progrès. Et le besoin de mener une vie pieuse, saine tant corporellement que spirituellement se fait ressentir, pour se rapprocher de la Vérité, de Dieu. L’amour et la crainte de Dieu, ainsi que l’amour pour son Envoyé, seront le moteur et la finalité de toutes nos actions. Elles nous amèneront illico à percevoir l’idéal de l’Islam qui n’a de considération ni pour le rang social, ni pour l’argent, ni pour la race de ses fidèles. Une religion simple, où selon la parole révélée, le Coran, «le meilleur d’entre les hommes est le plus pieux». Choisir l’Islam ne sera pas alors une conversion, mais une réversion vers la religion de tous les Prophètes. Monothéisme oblige.


 


Mona BEN GAMRA




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com