Entreprises : La privatisation de la STIA refait surface






Le projet de privatisation de la Société Tunisienne d’Industrie Automobile (STIA) a refait surface avec le lancement d’un nouvel appel d’offres international pour la cession de la société.


 


Tunis – Le Quotidien


Annoncé il y a plus de deux ans, le projet de la cession de 99,98% du capital de la STIA a dû rencontrer certains obstacles empêchant sa finalisation. Le projet a fait, ainsi, l’objet de plus d’un appel d’offres international dont le dernier en date vient d’être lancé tout récemment.


Le nouvel appel d’offres précise, en effet, que l’Etat Tunisien a décidé de procéder à la cession des éléments actifs sous forme d’une unité fonctionnelle de la STIA, et que la Banque d’Affaires de Tunisie (BAT) a été retenue comme  conseiller exclusif pour l’assistance à la réalisation de cette opération de privatisation.


La BAT a annoncé dans son nouveau communiqué que ce processus d’appel d’offres s’adresse aux investisseurs disposant d’une surface financière suffisante et d’une capacité technique confirmée, et que les entreprises intéressées par ce projet auront la possibilité d’agir seules ou en formant un consortium.


Il s’agit là d’une deuxième formule pour la privatisation de la STIA. Le premier projet lancé depuis quelques années avait porté sur la cession d’un bloc de 3.999.239 actions représentant 99,98% du capital de la société.


Au cours de cette première version, la direction générale de la privatisation, chargée de la réalisation du projet, avait mandaté un groupement conduit par l’UBCI comme conseiller exclusif pour l’assister à mener à bien ce projet, alors que pour le nouvel appel d’offres cette mission a été accordée à la BAT.


Le projet de privatisation de la STIA a été confronté à certains obstacles et difficultés qui ont été à l’origine du retard de son achèvement, prévu initialement pour la fin de l’année 2007.


Pour ce qui est de la nouvelle date limite pour la réception des offres des investisseurs intéressés par le rachat de cette société, elle a été fixée au 14 novembre 2008, laissant comprendre que la finalisation de ce projet de privatisation devrait prendre encore du temps.


Il y a lieu de rappeler que la STIA est une société de montage et de carrossage automobiles, créée en 1961. La société est actuellement leader sur le marché tunisien des pick-up avec 71% de parts de marché, et aussi celui des autobus-autocars (26% de parts de marché) et des véhicules industriels (58%) grâce à une gamme de produits variés.


La société emploie quelque 444 personnes et réalise un chiffre d’affaires de 90,6 millions de dinars au cours du dernier exercice. Elle dispose aussi d’une certification ISO 9001 octroyée depuis 2003.


 

Mohamed ZGHAL


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com