S.T.: Dérouiche succède à Acheb





On s’attendait à une A.G. très chaude avec du suspense en l’air, à propos du nom du futur président. Mais en somme, tout s’est relativement bien passé et M. Mohamed Dérouiche a succédé, comme prévu, à M. Mohamed Acheb.


 


Sous la présidence de M. Mondher Kheriji, gouverneur de Tunis, les travaux de l’Assemblée générale élective ont duré près de trois heures, devant une très grande assistance, malgré un horaire inadéquat. La clé de ce rendez-vous était l’élection ou la désignation du nouveau président. Deux noms ont circulé ces derniers temps, MM. Mohamed Acheb, le président sortant et Mohamed Dérouiche, une figure très connue au Bardo qui a côtoyé tous les anciens ou nouveaux dirigeants. Finalement, il n’y a pas eu de ... bataille et une unanimité s’est dégagée autour de M. Dérouiche, jugé l’homme qu’il faut pour la prochaine étape. Ce changement s’est passé sans heurts ni incidents et M. Acheb, un dirigeant qui a sacrifié des dizaines d’années au service du S.T. a eu droit à une reconnaissance émouvante de la part des supporters qui, il est vrai, lui reprochent des choses mais ils n’oublient pas le dévouement de leur ex-président.


 


Un léger mieux pour les finances


Côté finances, le budget du S.T. pour le dernier mandat a atteint 1,827 milliard avec un déficit logique et acceptable de 100 mille dinars. Le S.T. a certes, besoin de plus de moyens financiers, mais son état actuel n’est pas catastrophique.


Concernant le complexe 7 Novembre du Bardo, M. le gouverneur a annoncé qu’une première partie des travaux  sera achevée en 2009 avec des gradins supplémentaires (2 mille places couvertes), une tribune d’honneur, une tribune de presse et une nouvelle pelouse gazonnée. Nous y reviendrons dans notre édition de demain...


 

Kamel ZAIEM


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com