Répression des fraudes économiques: Plus de six milles infractions à la mi – Ramadan





Rien à faire ! Les escrocs ont la peau dure… Ils continuent à sévir en ce mois du jeûne, défiant toutes les mises en garde et trompant la vigilance des brigades de lutte contre les fraudes qui ont bien promis de nettoyer les pratiques frauduleuses. Le point…


 


Tunis-Le Quotidien


Il a fallu attendre que la première quinzaine du mois de Ramadan s’achève pour faire le bilan. En l’occurrence celui des services de contrôle économique qui ont assuré dès le départ que leur armes étaient bien fourbies promettant la mobilisation de tous les moyens pour barrer le passage à tous ceux qui envisagent de profiter de l’effervescence commerciale durant Ramadan pour arnaquer les consommateurs.


Répartis entre 500 brigades, soit près d’une centaine de plus que lors de Ramadan 2007, les contrôleurs mobilisés cette année par le ministère du Commerce et de l’artisanat depuis le premier jour du jeûne, ont multiplié leurs descentes n’épargnant aucun circuit commercial. L’intervention des agents de contrôle qui, depuis lundi se poursuit durant la nuit, a permis en fait de mettre à nu de nombreux cas d’infractions, toutes activités commerciales confondues. Le compteur, au cours des quinze premiers jours de ce mois de jeûne, a affiché plus de 6 mille contraventions (exactement 6124 infractions). C'est-à-dire que la fraude commerciale se développe à la vitesse de 400 fraudes par jour ! Pour l’instant, ce sont les agents composant les 500 brigades qui assurent la veille. Pour «collecter» lesdites 6000 infractions, ils ont sacrifié des heures de repos, question de réduire la marge de manœuvre des escrocs toujours prêts à sévir. Pour ce faire, les services concernés ont effectué 53.204 visites de contrôle et ce durant la période du 1er au 15 Ramadan 2008.


La répartition des infractions a encore une fois confirmé l’anarchie qui caractérise les commerces des denrées alimentaires. Un circuit qui totalise plus de 50 % de fraudes.


 

Hassen GHEDIRI


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com