La revue hebdomadaire des marchés au 19/09/2008: Le TUNINDEX consolide ses positions en zone intermédiaire…





* La contrainte de liquidité ramadanesque se confirme ;


* La BCT maintient ses taux directeurs ;


* Bourse de Tunis : LE TUNINDEX se maintient au-delà des 3300 points, avec des volumes conséquents…


* Le sauvetage des bancaires américaines dope les marchés financiers ;


* Dans la zone euro l’activité industrielle se contracte…


* Les cours pétroliers sont à la baisse…


 


Tahar El Almi*


 


Le Trésor américain a dévoilé ce vendredi les premières mesures de son plan de sauvetage de la finance américaine.


Il a indiqué qu'il allait mettre en oeuvre un programme temporaire de garantie en faveur des fonds monétaires américains. Cette garantie sera effective pendant un an.


Les actifs des fonds monétaires seront garantis à hauteur de 50 milliards de dollars, indique le département du trésor américain.


"Les fonds monétaires jouent un rôle important pour l'épargne et en tant que véhicule d'investissement pour nombre d'américains. Ils sont également une source de financement pour les marchés de capitaux et les institutions financières", précise-t-il dans son communiqué, tout en ajoutant que "maintenir la confiance dans le système monétaire est essentiel pour protéger l'intégrité et la stabilité des marchés financiers".


Ce programme de garantie sera financé par le biais du fonds de stabilisation des opérations boursières, le Exchange Stabilization Fund, qui a été créé par le Gold Reserve Act de 1934.


La Securities and Exchange Commission (SEC), le gendarme de la bourse américaine, a pour sa part annoncé également ce vendredi qu'il interdisait temporairement les ventes à découvert sur les valeurs financières.


Effective immédiatement, cette mesure concerne les titres des 799 valeurs financières cotées à Wall Street. Elle prendra fin le 2 octobre 2008, mais pourra être prolongée de 10 jours, si cela est nécessaire à l'intérêt public et à la protection des investisseurs. Elle ne dépassera toutefois pas 30 jours au total.


"Cette décision, qui ne serait pas nécessaire en temps normal quand les marchés fonctionnent correctement, est temporaire par nature et fait partie du plan de sauvetage qui est en cours d'élaboration par la Reserve Federale, le Trésor américain et le Congrès" a déclaré la SEC.


George W Bush pourrait annoncer de nouvelles mesures. Un discours du président américain est attendu cet après-midi


Le vif regain de confiance insufflé par le plan de sauvetage de Washington en faveur de la finance américaine a conduit au repli des marchés obligataires, les investisseurs reprenant massivement la direction des places actions.


Les cours des obligations évoluant en sens inverse de leurs rendements, ces derniers sont mécaniquement repartis à la hausse.


Le taux des Treasuries à deux ans est repassé au dessus des 2% à 2,13% contre 1,79% ce jeudi en clôture. Le 10 ans s'est pour sa part envolé à 3,76% contre 3,56% la veille, et le 30 ans à 4,36% après 4,18%....


Le Trésor américain, la Reserve Federale et le Congrès devraient en effet mettre en place une immense structure de défaisance qui aura pour rôle de recueillir l'ensemble des actifs invendables, autrement dit "pourris", des établissements financiers américains.


Ce n'est pas une première aux USA puisque ce genre de solution avait été mis en place à la fin des années 80 pour solder les actifs pourris des Caisses d'Epargne américaines (ce fut la Resolution Trust Corporation).


L'objectif est aujourd'hui de dénouer le noeud de la défiance qui va crescendo sur les marchés financiers depuis le début de la semaine, suite à la faillite de la banque d'affaires Lehman Brothers...


Même l'injection de 180 milliards de dollars de liquidités hier par la Fed, dans une action coordonnée avec la BCE, la banque centrale nippone, britannique puis celle du Canada et de la Suisse, n'était pas véritablement parvenue à éteindre l'incendie.


 


Ce vendredi, le Trésor américain a dévoilé les premières mesures concrètes de son plan de sauvetage de la finance américaine. Il a indiqué qu'il allait mettre en oeuvre un programme temporaire de garantie en faveur des fonds monétaires américains. Cette garantie sera effective pendant un an.


Les actifs des fonds monétaires seront garantis à hauteur de 50 milliards de dollars, indique le département du trésor américain.


En Europe, l'euphorie boursière a également dopé les rendements, le taux de l'OAT 10 ans étant remonté à 4,46% après 4,37% ce jeudi et celui du Bund allemand de maturité 10 ans à 4,21% après 4,02.


TUNIS : L’activité économique a enregistré une baisse dans les secteurs de l'énergie, des produits miniers et des céréales. Concernant les prix, le glissement annuel de l'indice général des prix à la consommation familiale a atteint 5,2 % au cours de juillet 2008, sous l'effet de la forte augmentation des prix des produits de base sur le marché mondial. Cet indice a connu, en comparaison avec le début de l'année, un recul après avoir atteint 6 % à la fin du mois d'avril 2008.


Sur le plan monétaire, la masse monétaire et les concours à l'économie ont progressé de 10 % et 7,1 % respectivement, au terme de juillet 2008 et en comparaison avec la fin de l'année précédente.


La situation de surliquidité bancaire, enregistrée depuis le mois de mars 2008, s'est poursuivie au mois d'août amenant la Banque centrale à éponger cet excédent. S'agissant du taux d'intérêt au jour le jour sur le marché monétaire, il a fluctué entre 5,13 pc et 5,38 pc depuis le début du mois courant.


Sur le marché des changes, le dinar a enregistré une quasi-stabilité vis-à-vis des principales devises étant donné que sa baisse face à l'euro n'a pas dépassé 0,6 % alors que l'appréciation du dinar par rapport au dollar américain s'est limitée à 0,3 % et ce, depuis le début de l'année et jusqu'au 22 août 2008.


A la lumière de ces évolutions, le Conseil d'Administration a décidé de maintenir inchangé le taux dintérêt directeur de la Banque Centrale.


A la BVMT :


 


On retiendra de la semaine, deux séances de hausse, contre trois de baisse :


Globalement, la légère baisse des taux et une liquidité des agents, stabilisée, contribuent à la consolidation haussière de la progression des cours sur le marché des actions.


A la BVMT, au 19/09/2008. Le marché reste fébrile et très légèrement haussier, pour se maintenir dans sa zone haute du couloir à 200 jours et à 50 jours. Les récents rebonds des cours, trouvaient leur origine plus dans les rééquilibrages des liquidités des agents et dans des prises de bénéfices. Ils ont cédé la place à des rallyes baissiers sous-tendus par des prises de bénéfices.


 


INDICES SECTORIELS au 19/09/2008:


Tous les secteurs sont concernés par des arbitrages : trois sont à la hausse et six à la baisse. Sur l’ensemble de la semaine avec comme résultats des courses, 1.6% de hausse du TUNINDEX d’une semaine à l’autre.


Depuis la mi-mai, le marché boursier affiche une configuration relativement volatile à tendance mitigée dans un couloir en deçà des 3400 points. Néanmoins, au cours des 20 dernières séances de bourse, la volatilité s’est transformée en rallye haussier avec franchissement de la ligne de résistance à la hausse au-delà des 3300 points, et à plusieurs reprises. Le Tunindex reste sous-tendu des forces d’achat et de vente relativement fortes et très sensibles à la surliquidité des agents.


 


La semaine au 19/09/2008, suggère une phase de consolidation dans la zone haute du couloir à 50 jours de bourse, avec rebonds et de petites reprises baissières qui semblent tirer les cours en deçà de la ligne de résistance à 3330 points. Il semblerait que les prises de bénéfices profitent aux panneaux les plus en vue. Elles sont suivies par des réajustements de portefeuille et de rééquilibrages dont l’origine se trouve dans les détentes sur les liquidités des agents. En attendant, le franchissement haussier de la ligne de résistance à 3300 points est confirmé : le TUNINDEX pourrait se stabiliser dans la zone basse de son couloir à 3300-3400 points.


________________________


 


N.B. Les informations et analyses diffusées par «LE QUOTIDIEN – PERSPECO» ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité du «QUOTIDIEN – PERSPECO» ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.


Les DIAGNOSTICS DIFFERENTIELS DES TITRES sont téléchargeables sur le site:www.perspeco.com


http://www.perspeco.com/index.php?option=com_content&task=blogcategory&id=20&Itemid=36


___________________________


 


Au niveau des cours, la semaine a révélé un certain nombre de panneaux à surveiller, au 16/09/2008 21:48/ (diagnostic : Aïda Chérif).


* Amen banque : Prendre ses bénéfices/Alléger


* ADWYA : Achat sur repli/


* Al : conserver/


* KIMIA : conserver/


* Artes : conserver/


* Assad : Prendre ses bénéfices/Alléger


* Ast : conserver/


* ATB : conserver/


 


Le diagnostic différentiel suggère :


* une nette amélioration, des fondamentaux de la société ATB, depuis 2005 qui semble soutenir le comportement des investisseurs,


* le repli récent des cours de ATB est sous tendu par des forces de vente de type « prises de bénéfices », que les corrections de hausse semblent pouvoir réduire ;


* cette tendance est d’autant plus remarquable que le titre jouit d’une bonne visibilité et des perspectives à moyen terme, prometteuses.


* ATL : Achat sur repli/


* BH : Achat sur repli/


* BIAT : conserver/


* BNA : conserver/Achat sur repli


 


Le diagnostic différentiel suggère :


* une amélioration toute relative, des fondamentaux de la société BNA, depuis 2005 qui ne semble pas soutenir le comportement des investisseurs, qui auraient tendance depuis le mois d’aout, à délaisser le titre BNA au profit d’autres panneaux jugés plus porteurs ;


* la tendance baissière des cours de BNA est sous tendue par des forces de vente de type « prises de bénéfices », que les corrections de hausse ne semblent pas pouvoir réduire ;


* le titre reste dans une zone de surachat et ce positionnement est d’autant plus remarquable que le titre jouit d’une visibilité et des perspectives à moyen terme, moyennes.


 


* BT : conserver/


* BTE : conserver/Achat sur repli


* CIL : conserver/


* GIF : Achat sur repli/


* ICF: conserver/Achat sur repli


* KAIR: conserver/


* LSTR: Achat sur repli/


* MAG: conserver/


* MGR: Achat sur repli/


* MNP: Prendre ses bénéfices/


 


Le diagnostic différentiel suggère :


* une amélioration remarquable, continue, des fondamentaux de la société MONOPRIX, et qui semble soutenir considérablement sur le comportement des investisseurs,


* le repli des cours de MONOPRIX est sous tendu par des forces de vente de type «prises de bénéfices», que les corrections de hausse semblent réduire ;


* cette tendance est d’autant plus vigoureuse que le titre jouit d’une très bonne visibilité et des perspectives à moyen terme, remarquables.


 


* PLTU: Prendre ses bénéfices/


* SFBT: Achat sur repli/


* SIAME: conserver/Achat sur repli


* SIMPA: Achat/


* SIPHA: Achat sur repli/


* SITS: conserver/Achat sur repli


* SOKNA: conserver/Alléger


 


Le diagnostic différentiel suggère :


* une amélioration remarquable, continue, des fondamentaux de la société ESSOUKNA, et qui semble soutenir considérablement le comportement des opérateurs,


* le repli des cours de ESSOUKNA est sous tendu par des forces de vente de type «prises de bénéfices», que les corrections de hausse semblent réduire ;


* cette tendance est d’autant plus vigoureuse que le titre jouit d’une très bonne visibilité et des perspectives à moyen terme, remarquables.


 


* SOMOCER: conserver/


Le diagnostic différentiel suggère :


* des fondamentaux médiocres qui semblent se détériorer, et qui semblent soutenir amplement le comportement des investisseurs orientés vers le délestage et l’allégement de leurs portefeuilles,


* le repli des cours de SOMOCER est sous tendu par des forces de vente de type « prises de bénéfices », que les corrections de hausse ne semblent pas pouvoir réduire ;


* cette tendance est d’autant plus vigoureuse que le titre jouit d’une très mauvaise visibilité et des perspectives à moyen terme, médiocres.


 


* SOTET: Rester à l'écart/


* SOTUV: Rester à l'écart/


 


Le diagnostic différentiel suggère :


* une amélioration récente des fondamentaux de la société SOTUVER qui semble soutenir le comportement des opérateurs,


* le repli des cours de la SOTUVER (sur 50 jours de bourse) est sous tendu par des forces de vente de type « alléger et/ou rester à l’écart », que les corrections de hausse ne semblent pas pouvoir réduire ;


* cette tendance est d’autant plus significative que le titre jouit d’une visibilité moyenne mais de perspectives à moyen terme, remarquables, compte tenu de la conjoncture énergétique qui fait du verre d’emballage un substitut remarquable et moins cher que le plastique.


 


* SPDIT: Achat sur repli/


* STAR: Achat sur repli/


* STB: conserver/


Le diagnostic différentiel suggère :


* une amélioration, des fondamentaux de la société STB, depuis 2006 qui semble soutenir quelque peu le comportement des investisseurs,


* le repli des cours de STB est sous tendu par des forces de vente de type « prises de bénéfices », que les corrections de hausse ne semblent pas pouvoir réduire ;


* cette tendance est d’autant plus remarquable que le titre jouit d’une visibilité et des perspectives à moyen terme, moyennes.


 


* STEQ: Alléger/Prendre ses bénéfices


* STIP: Prendre ses bénéfices/


* STPIL: Achat/


Le diagnostic différentiel suggère :


* une détérioration continue des fondamentaux de la société SOTRAPIL semble peser considérablement sur le comportement de vente des investisseurs,


* la baisse des cours de la SOTRAPIL est sous tendu par des forces de vente que les corrections de hausse ne semblent pas réduire ;


* cette tendance est d’autant plus vigoureuse que le titre jouit d’une très mauvaise visibilité. Le titre est survendu.


 


* TAIR: Achat/


Le diagnostic différentiel indique :


* une amélioration remarquable et continue des fondamentaux de la société TUNISAIR, qui semble soutenir amplement l’intérêt des opérateurs,


* le rebond des cours de TUNISAIR est sous tendu par des forces d’achat de type «achat sur repli/accumulation», que les corrections de baisse ne semblent pas pouvoir réduire ;


* cette tendance est d’autant plus vigoureuse que le titre jouit d’une excellente visibilité et de perspectives remarquables à moyen terme.


 


* TINV : conserver/


* TJL : Prendre ses bénéfices/


* TLAIT : conserver/


* TLS : Achat sur repli/


* TPR : conserver/


* UBCI : conserver/


* UIB : Prendre ses bénéfices/


* WIFAK : Prendre ses bénéfices/


 


 


__________________________


 


* Traitement des données et diagnostic Aïda Chérif, analyste au «Laboratoire Euro-Méd. d’Analyses Economiques» www.perspeco.com


 


* analyse : «LE QUOTIDIEN» : http://www.lequotidien-tn.com


 


On retiendra de la semaine:


Au niveau international :


* Le système financier international est ébranlé dans ses fondements, compte sur des plans de sauvetage par des injections de liquidités ;


* Les marchés boursiers de la zone euro se reprennent aprèys la publication de sauvetage, en attendant une profonde restructuration bancaire.


* Le brut reste sur une tendance incertaine baissière;


* Les tensions inflationnistes mondiales se tassent.


Au niveau national :


* la contrainte monétaire cède le pas à la relaxation puis à la correction des liquidités, pour ralentir la demande globale intérieure en deçà de l’emballement des prix, surtout au cours du mois de Ramadhan ;


* la relaxation toute relative des taux et le desserrement des liquidités des agents, sous tendue par une politique monétaire ramadanesque, orientent les transactions de titres tous secteurs confondus, avec une propension aux redémarrages des arbitrages sur des titres jugés performants et moins risqués.


* le marché boursier de Tunis consolide ses positions en zone intermédaire,

* il confirme son établissement dans un couloir 3300-3400 points.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com