Financement de projets: de lutte contre la pollution La collecte et le recyclage des déchets s’adjugent la part du lion





Plus de 27 millions de dinars ont été consacrés aux subventions destinées aux entreprises incluant des programmes de lutte contre la pollution. Le secteur de la collecte et le recyclage des déchets est le principal bénéficiaire de ce programme.


 


Tunis-Le Quotidien


Les investissements en matière de lutte contre la pollution se sont développés durant l’année dernière à un rythme soutenu. Selon les dernières statistiques effectuées par le ministère de l’Environnement et du Développement durable, une enveloppe de 27 millions de dinars a été consacrée à ce secteur permettant à 450 entreprises industrielles de bénéficier de ce programme sous forme de subvention. Cette subvention a cependant nécessité un investissement de 137 millions de dinars émanant des entreprises industrielles bénéficiant de ce programme. Sur les 450 entreprises concernées par cette action, les sociétés opérant dans le domaine de collecte et de recyclage des déchets se sont adjugé la part du lion du programme avec un montant de subvention de plus de 15 millions de dinars sur un total de 27 millions de dinars. L’autofinancement de ces entreprises est estimé à 76 millions de dinars sur un total de 137 millions de dinars. Les industries alimentaires se classent en seconde position en comparaison avec les autres entreprises. Les subventions ont profité à des entreprises travaillant dans divers domaines et particulièrement dans celui des industries électromécaniques, le textile, les industries chimiques, la fabrication de matériaux de construction et les tanneries. La lutte contre la pollution particulièrement industrielle constitue désormais une exigence de première importance qui concerne de près, directement et indirectement, toutes les entreprises sans exception car l’effet boomerang n’épargne que ceux qui ont su «prévoir l’imprévisible» en remplissant les conditions nécessaires pour produire proprement en sauvegardant la nature et en préservant la santé d’autrui.


 

Lotfi TOUATI


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com