Entraîneurs: La valse a commencé






Nous avons parlé dans une récente livraison de la situation de certains entraîneurs, assis entre deux chaises et qui risquaient le limogeage d’un jour à l’autre.


 


Ainsi, les dernières nouvelles nous ont donné raison et deux têtes sont déjà tombées. La première a été celle de Mokhtar Tlili, qui, malade, a rendu le tablier, donnant par la même occasion du répit au président cabiste qui a été au fait soulagé, lui qui cherchait depuis la défaite face à l’ESS à se débarrasser de son entraîneur.


C’est Larbi Zouaoui qui a pris la relève, mais sa mission à la tête de l’équipe cabiste ne sera pas de longue durée, puisque l’on parle à l’heure qu’il est, de l’arrivée imminente de son cadet Youssef.


Le second entraîneur à avoir quitté la L1, n’est autre que le Portugais du S.T., Do Moraïs qui a choisi l’équipe nationale yéménite. Son remplaçant est Ferid Ben Belgacem, annoncé pourtant partant pour le Golfe, cet entraîneur qui revient au premier plan, sera devant un examen important dès samedi face à l’E.S.T.


Ainsi, l’histoire est un éternel recommencement pour l’équipe du Bardo qui se trouve à chaque début de saison confrontée au problème de changement d’entraîneur.


Les prochaines journées nous apporteront,sans aucun doute leur lot de changement de cadres techniques et bon nombre d’entraîneurs se trouvent déjà très près de la porte de sortie !


 

Mohamed Hédi


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com