3 pas pour l’emploi dans les TIC !





L’un de nos lecteurs vient de nous prendre à témoins pour 3 propositions qu’il vient de faire à la faveur de la rencontre pour débattre des perspectives d’emploi et des impératifs de développement du climat d’affaires du secteur des TIC qui vient d’être organisée dans le cadre la Consultation Nationale sur l’Emploi au Technopôle d’El-Ghazala.


Nous trouvons qu’elles ne manquent pas d’à-propos, car faut-il dire que notre lecteur est l’un des acteurs les plus attentifs des technologies de l’information et de la communication pratiquement, depuis la toute première vague des SSII, il y a de cela près de deux décennies.


Pour résumer, la première chose à faire serait de continuer sérieusement la réforme de la politique de l’enseignement supérieur, en ayant à l’esprit que nous manquons encore d’infirmiers, d’ingénieurs agronomes, de professionnels du tourisme, d’ingénieurs télécom et informatiques, de chefs chantiers dans le bâtiment, de cuisiniers…


La seconde priorité serait de lancer de grands projets des TIC dans tous les domaines et de les confier aux SSII tunisiennes. Des projets comme la carte électronique d’étudiant, le système de la carte santé de la CNAM, un système d’information des assurances, des plates-formes de commerce électronique, un système d’information hospitalier… pourront ainsi créer chaque année  de 2000 à 5000 nouveaux emplois dans la branche développement et intégration(produits exportables) à condition de mettre le paquet !


Enfin, la troisième priorité consisterait à déréglementer, de manière ciblée, le marché de l’emploi (de clarifier et de rationaliser les règles de licenciement), de faciliter les contrats SIVP et peut-être de les étendre à 5 ans, plus d’encouragements et d’incitations fiscales, des primes pour l’embauche des chômeurs de longue durée…


 


Manoubi AKROUT


manoubi.akrout@planet.tn




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com