2009 pour l’emploi !





L’emploi, et singulièrement celui des diplômés du supérieur, restera à la tête des priorités du Président Ben Ali en 2009.


Nous le savons tous pertinemment et nous sommes même en attente de quelque chose de neuf, d’audacieux, de surprenant… quand nous mettons en facteur l’initiative du Chef de l’Etat de mener une Consultation nationale sur l’emploi car, le tamis à la main, la Commission chargée de cette Consultation collecte depuis des mois et synthétise le fruit de cogitation et d’expérience de chaque région, chaque secteur, chaque profession, chaque Tunisien.


Cette Consultation a créé un nouvel esprit. Des gens de différents horizons se rencontrent, échangent des points de vue, s’enrichissent mutuellement de leurs approches alors que l’un voit par les yeux de l’administration, l’autre du patronat, ou du syndicat, ou de la société civile… Le Melting-Pot à la tunisienne, matrice dont on attend beaucoup de la fécondité alors que nous sommes tous encouragés à le faire par l’intérêt invariable du Chef de l’Etat à cette Consultation. Comme nous tous, il en attend beaucoup alors même qu’il multiplie les occasions de mettre toutes les chances du coté de cette quête de l’excellence.


C’est donc en toute bonne logique que le projet de budget de l’Etat et de loi de finances pour l’exercice 2009, qui viennent d’être examinés par un Conseil ministériel réuni sous la présidence du Chef de l’Etat, gardent plus que jamais leur rôle central dans la promotion de l’emploi et le renforcement de l’infrastructure par lequel, ils poursuivent le but d’encourager l’investissement et la création d’entreprises. Des mesures ont été décidées  pour soutenir le renforcement de la compétitivité des entreprises, l’incitation à l’investissement et la rationalisation des interventions des sociétés d’investissement à capital de développement. Et une attention encore plus grande à ce que les zones de développement régional bénéficient le plus possible de ces interventions.


Le ton est donné pour 2009. Elle sera l’année de l’emploi. Nous sortirons la grande artillerie pour que la poussée soit radicale. Nous écouterons la moindre suggestion. Nous soutiendrons la moindre initiative. C’est le discours clair et net du Chef de l’Etat et ce sont ses promesses. Il a toujours tenu parole et nous savons qu’il en sera de même cette fois. Mais il aura besoin de notre mobilisation à tous, sans réserves et sans retenue. Et nous la lui devons.


 


Manoubi AKROUT

manoubi.akrout@planet.tn


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com