S.T. – E.S.T. (2-3): Les Sang et Or en voulaient plus





On ne s’attendait peut-être pas  à un derby aussi chaud et finalement on y a tout vu sauf … de beau jeu. L’EST a arraché la victoire devant un S.T. qui n’y croyait pas.


 


Pourtant le match a débuté laborieusement pour deux équipes qui ont mis du temps pour s’organiser et trouver leur équilibre. Le S.T. a ramené avec le 3-5-2 qui, curieusement, n’a jamais résolu ses problèmes défensifs et Ben Belgacem a opté pour un milieu à trois face à une E.S.T. qui est restée fidèle à son 4-4-2.


Les absences étaient nombreuses des deux côtés, Zaâlani, Msakni et Jedidi dans les rangs stadistes, Hammi et Mejri côté E.S.T.


Après un quart d’heure terne, la tension est vite montée suite à un contre de Khemir qui a été crocheté par Jabeur (14’). C’était le penalty et Selliti s’est chargé de le rater en tirant sur Kasraoui qui a plongé du bon côté. Cette première alerte n’a pas haussé le rythme du match qui a replongé dans la morosité. C’est durant le dernier quart d’heure que la rencontre va connaître des rebondissements à en couper le souffle. Tiniato, trop lest, va perdre bêtement la balle et Bienvenu d’en profiter pour servir Tayeb qui a trompé Zidane sorti pour le contrer (23’). L’EST a su patienter pour frapper et prendre un avantage qui a tenu pendant un quart d’heure. Le S.T. a réagi et après un tir splendide de Berrebat détourné par Kasraoui en corner (35’), M. Laguem a sifflé un second penalty pour les Stadistes après un choc entre Berrebat et Badra. La faute n'était pas évidente et Korbi en a profité pour égaliser (45) alors que Badra, déjà averti à une altercation avec l’arbitre que n’a pas hésité à l’envoyer aux vestiaires.


 


Le S.T. n’a pas osé


La reprise va également être très animée malgré un niveau technique qui laissait à désirer. Jouant à dix, l’Espérance n’a pas reculé. Janvier est rentré dans l’axe alors que Tayeb a reculé d’un cran sur le flanc droit.


Cette tactique a payé et Derragi, sur un corner de Souissi, a surpris tout le monde en reprenant de la tête face à une défense stadiste figée (48’). L’E.S.T., amoindrie , a empêché l’adversaire de la dominer et Cabral a su régler sa machine malgré l’infériorité numérique. Le S.T., surpris, a eu une réaction timide même si l’égalisation n’a pas tardé. Selliti, prenant de vitesse les défenseurs espérantistes, a servi Khemir sur un plateau et ce dernier n’a eu qu’à mettre le ballon dans les filets (59’). Le match est de nouveau relancé et Berrebat, suite à une rapide interception, s’est présenté seul face à Kasraoui accompagné de Selliti et Khemir.


Au lieu de servir l’un de ses équipiers, il a préféré tirer et il a buté sur Kasraoui (68’). Le match a vu son rythme accélérer avec des bévues  défensives d’une part et de l’autre. Ben Belgacem a curieusement gardé le même dispositif et le S.T. défendait avec … sept joueurs face à une EST réduite à dix. Le coach stadiste n’a pas osé et son équipe a payé cette attitude attentiste puisque l’Espérance va obtenir un penalty aux dernières secondes suite à une faute commise sur Jabeur. Eneramo n’a pas raté l’aubaine pour redonner l’avantage aux siens. En somme, ce fut mérité, rien que pour cet esprit offensif qui a, justement, manqué dans le camp d’en face, car le S.T. risque de ne plus tomber sur  une EST à sa portée comme ce fut le cas hier.


 


Formations


S.T. : Zidane, Cherni, Haj Kacem, Toniato, Zaïri, Boulaâbi, Korbi, Mabrouk, Berrebat (Hamed 90’), Selliti, Khemir (Belarbi 78’).


E.S.T. : Kasraoui, Janvier, Ben Mansour, Jabeur, Badra, Souissi, Achour, Tayeb, Darragi (Bouazzi 70’), Bienvenu (Msakni 75’), Eneramo.


Arbitre : Laguem


 

Kamel zaïem


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com