U.S.M. : En quête de rachat






En l’absence de solutions de rechange capables de combler les défaillances, Rehim est impuissant à trouver l’issue favorable à cette situation de crise. Parmi les indisponibilités, celle de Ayari, un joueur combatif, fonceur et polyvalent, a été la plus ressentie. Contre le CAB, il sera également en éclipse, à peine rétabli. Un premier constat à tirer des options tactiques de Rehim, lors du match retard, se situe au niveau de cette impuissance à neutraliser ce danger permanent qui les menaçait 90 minutes durant. C’est le premier enseignement reçu par les joueurs. A Bizerte, tous les soucis seront orientés vers l’offensive, surtout que Mario a confirmé tout le bien qu’on pensait de lui. Reste à trouver un associé avec le Guinéen pour compléter le tandem d’attaque. Totalement effacé, jeudi dernier, Essifi fut la plus grande déception, de par l’étroitesse de son imagination pour sortir du piège qu’on lui tend. Son éclipse est synonyme de point mort des avant-postes.


A l’entrejeu, on ne peut pas trop en vouloir à Hannachi dont c’est la première sortie sur la pelouse du Ben Jannet, et devant un tel public exigeant. Lui, Basli et Amami, tous des nouveaux promus, sauront relever le défi de ce déplacement pour Bizerte. L’assurance annoncée par le retour tonitruant de Hosni, dans les bois, la clairvoyance de Hmani et ses reprises de la tête, en phase offensive, sans oublier la réaction de Salem, dictée par les exigences du moment, seront face aux Cabistes présentes en vue de ramener les 3 points de la victoire, en signe de réconciliation avec les fans.


 

M. NABLI


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com