Les jeunes et la beauté : Tout est relatif !





La beauté est un don du ciel qui semble avoir beaucoup d’importance dans la vie juvénile. Le fait d’avoir des qualités physiques conformes aux critères esthétiques en vigueur est une vraie chance pour les jeunes. Ils accordent ainsi un intérêt particulier à l’aspect physique et plusieurs d’entre eux sont d’ailleurs totalement «accros» à la beauté. Qu’en disent justement les jeunes ?


Tunis-Le Quotidien
Etre beau, c’est se rapprocher d’un idéal et d’une perfection esthétique. En effet, les personnes ayant certains traits physiques sont jugées plus attirantes. Dès lors, la majorité des jeunes font tout pour se mettre en valeur. Stretching, culture physique, brushing, make-up… tout y passe. Certains optent même pour la chirurgie plastique, histoire de soigner une imperfection ou de se refaire un trait disproportionné !  Les visages symétriques, avec des traits harmonieux, sont généralement jugés plus beaux à voir et les jeunes en raffolent. Les corps bien tracés, bien galbés et d’assez grandes tailles, sont également considérés éblouissants. Et comme la beauté sublime crée un sentiment d’émerveillement, elle déclenche aussi un sentiment d’idolâtrie chez les jeunes. En effet, face à une personne de grande beauté, le vis-à-vis peut se sentir déstabilisé. Cette ardeur pour la beauté met donc en avant la valeur de l’aspect physique parfois même au détriment de la valeur de l’être humain. Oui, plusieurs belles personnes ne sont considérées que comme un bel «objet» que les autres rêvent de se l’approprier. Et plusieurs personnes ayant un physique modeste (même bourrées de qualités humaines) se retrouvent toujours à la queue ! Or dans une tout autre optique, on ne peut réellement percevoir la beauté humaine que si elle reflète la beauté de l'âme. Cela dit, les belles personnes peuvent certes voir bien des portes s’ouvrir devant elles sans qu’elles n’aient à déployer le moindre effort, mais elles peuvent également se retrouver dans des situations plus qu’embarrassantes.
Zied, étudiant de 20 ans, pense que la beauté est une grande chance. « C’est la nature qui dote certains d’une grande beauté. Donc, la beauté est un très grand don du ciel ! A vrai dire, les personnes ayant une tête agréable à voir ont de plus grandes chances que les autres. Pour un garçon, il suffit d’être charmant, sympathique et bien fringué pour que les chances soient de son côté. S’il entre dans des restaurants, dans des hôtels, des cafés ou autres endroits publics, il est bien traité. S’il flashe pour une fille, il a trois chances sur quatre pour qu’elle craque aussitôt. Et dans un autre registre, on se sent tellement bien dans sa peau et cela influe positivement sur le moral. Et puis, surtout, la beauté peut même faciliter la vie à certains demandeurs d’emploi ! Pour une fille, je crois que c’est kif-kif. Les belles filles ont confiance en elles-mêmes. Cela les rend agréables et dépourvues de complexes. Et pour les filles aussi la beauté ouvre bien des portes. Toutefois, certaines belles filles peuvent aussi souffrir à cause de leur beau physique. Elles ne passent jamais inaperçues et elles ont tout le temps plusieurs paires d’yeux braqués sur elles. Elles sont tout le temps draguées dans la rue même si elles portent une tenue correcte. Certaines sont même harcelées par leurs enseignants. Et plusieurs d’entre elles doivent subir un certain chantage. En outre, les belles filles doivent aussi faire face à l’envie maladive de leurs pairs qui ne rivalisent pas avec elles sur ce plan. Du coup, elles se mettent à détester cet aspect physique qui, même s’il est vraiment beau, leur apporte beaucoup plus de mal que du bien», dit-il.
Hichem, étudiant de 21 ans, trouve que la beauté peut être considérée comme une chance. «Nous vivons dans une ère où tout est centré sur la matière et les apparences. Le beau enjolive le côté esthétique de toute notre vie. La beauté a des normes presque universelles et celui qui n’est pas « conforme » à ces normes se sentira marginalisé, écarté et mal dans sa peau. Une belle personne se retrouvera tout bonnement bien servie par les autres. Il y a même certains travaux qui exigent un seuil minimal de beauté physique. Le fait d’être beau et bien bâti permet par exemple de travailler en tant que steward ou comme hôtesse. De plus lorsqu’on a un physique agréable à voir, on se sent bien dans sa peau et on a comme une sorte d’assurance pour voir plusieurs portes s’ouvrir devant soi. Toutefois, la beauté reste relative. Chacun la perçoit à sa manière. Parfois, on peut trouver joli quelqu’un qui n’a rien de vraiment exceptionnel. Mais le fait d’avoir un physique acceptable et une tête sympathique peut rendre la personne belle. Mais si quelqu’un est beau et qu’il est en parallèle trop narcissique ou mauvais, on ne verra plus sa beauté et on le jugera comme une personne disgracieuse ou trop fade. Il est vrai par ailleurs que la beauté peut être également source de problèmes surtout pour une fille. Lorsqu’on croise une vraie belle fille, on ne peut pas s’empêcher de la regarder. Certaines, ayant un charme très attrayant, doivent même faire face à des problèmes de chantage et de harcèlement. Si elles ne sont pas très fortes à l’intérieur, elles finiront par succomber ! Et si elles savent résister, elles rencontreront, de toute évidence, plein d’embûches. Mais je pense que le jeu vaut la chandelle», dit-il.
Walid, élève de 18 ans, pense que la beauté perd de sa valeur si l’on a affaire à une personne mauvaise. «Etant donné que nous vivons dans une ère marquée par l’importance de la matière, tout passe par l’apparence. Et les belles personnes ont donc beaucoup plus de chances de réussir leur vie. Toutefois, de mon côté, je ne vois plus la beauté physique tant que la personne en question est vraiment laide à l’intérieur. Ce qui prime pour moi, c’est d’abord la beauté de l’âme et de l’esprit. Une beauté qui ne risque pas de se tarir ou de prendre des rides avec l’âge. Or la beauté physique, elle, elle finira par mourir. Certes la beauté est importante, mais elle reste relative et totalement liée à la valeur même de l’être humain à mon sens», dit-il.
Riadh, élève de 20 ans, considère la beauté physique comme un atout en plus. «Tout comme le fait d’être riche ou instruit, la beauté est l’un des atouts qui augmentent les chances de l’être humain, d’où son importance. Toutefois, je crois que la beauté est beaucoup plus un critère féminin. L’homme ne doit pas être jugé d’après son physique. Il suffit qu’il soit physiquement acceptable pour se faire admettre par les autres. La femme, en revanche, incarne la douceur et sa beauté est «nécessaire». Mais il ne suffit pas d’être né beau pour crier victoire ! Une vraie belle personne doit être aussi belle de l’intérieur que de l’extérieur. Le cas échéant elle ressemble beaucoup plus à un objet de plaisir ou de décor qu’on finit par jeter», dit-il.


Abir CHEMLI




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com