M. Moncer Rouissi, président de la commission chargée de la consultation nationale sur l’emploi: «Atteindre un taux de croissance économique de 7% pour réduire davantage le taux de chômage»





La consultation nationale sur l’emploi a permis de dégager certaines lacunes auxquelles il est impératif de remédier d’urgence afin d’accentuer la réduction du taux de chômage en Tunisie.


 


Tunis – Le Quotidien


En marge de la conférence nationale sur l’emploi, M. Moncer Rouissi, président de la Commission nationale chargée de la préparation de la consultation nationale sur l’emploi, a tenu une conférence de presse au cours de laquelle il a tenu à présenter les différentes étapes de cette consultation ainsi que ses différents objectifs.


M. Rouissi a précisé que cette deuxième consultation nationale sur l’emploi a connu la participation de toutes les parties de la société civile tunisienne, notamment l’ensemble des organisations professionnelles et des partis de l’opposition, durant ses différentes étapes.


Cette consultation, dont les conférences ont été organisées, depuis le mois de mars dernier dans les différentes régions du pays, a été marquée par une cohésion et un accord commun entre les différentes parties quant aux priorités de la stratégie tunisienne en matière de l’emploi et aussi les principaux problèmes du secteur.


La consultation a témoigné, selon M. Rouissi, du sens de responsabilité de toutes les parties de la société civile tunisienne, qui se sont mises d’accord sur la nécessité de remédier aux défaillances du système tunisien en matière de l’emploi et de préserver ses acquis notamment au niveau de la compétitivité de l’entreprise tunisienne.


M. Rouissi a également souligné que les différentes parties participant à cette nouvelle consultation ont insisté sur l’importance d’accentuer le développement de l’entreprise tunisienne dont le rôle demeure de plus en plus important dans la croissance économique du pays et la création de nouveaux postes d’emploi.


Le président de la commission nationale chargée de cette consultation a affirmé qu’un rapport englobant les recommandations et les propositions des participants sera relevé au Président de la République à la fin du mois en cours afin de prendre les mesures nécessaires en vue de dynamiser le marché de l’emploi et réduire le taux de chômage en Tunisie.


M. Rouissi a ajouté sur ce point que la Tunisie a réussi à réduire le taux de chômage de deux points ces dernières années pour arriver à 14,1% actuellement. Ce taux reste, tout de même, élevé et devrait être abaissé durant les prochaines années. Pour cela, la Tunisie est appelée à réaliser un taux de croissance économique annuelle de 7% notamment durant le 12e Plan de développement.


Le défi demeure ainsi très important et nécessite la multiplication des efforts de toutes les parties pour le réussir, d’autant que la conjoncture économique internationale est de plus en plus difficile. C’est d’ailleurs dans ce même cadre que les participants à cette consultation nationale sur l’emploi ont procédé à la réalisation d’un diagnostic de la situation actuelle de ce secteur et des différentes solutions possibles pour le relancer de nouveau et atteindre ces objectifs fixés pour la prochaine période, en particulier concernant l’emploi des diplômés de l’enseignement supérieur.


M. Moncer Rouissi a donné, à cette occasion, un petit aperçu sur les recommandations dégagées des différents comités de cette nouvelle consultation, surtout en ce qui concerne les outils et les structures d’appui mis en place pour stimuler la création de postes d’emploi, qui doivent être réformés au cours des prochaines années afin d’assumer convenablement leurs responsabilités.


 

Mohamed ZGHAL


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com