Nouvelle percée médicale en Tunisie: Nouveaux tests pour le diagnostic précoce des troubles de la mémoire





Tunis-TAP


Une équipe de neurologues et de neuropsychiatres tunisiens ont réussi à traduire, normaliser et valider des tests neuropsychologiques adaptés à la population tunisienne pour le diagnostic précoce des troubles de la mémoire.


Cette innovation, qui a nécessité un travail de recherche et d'expérimentation de quatre ans, permet de faciliter l'évaluation du fonctionnement cognitif et le dépistage précoce des troubles de la mémoire, notamment la maladie d'Alzheimer et la démence fronto-temporelle chez les personnes âgées.


En Tunisie, le taux de prévalence de la démence chez les personnes âgées (plus de 60 ans) est estimé à 3,7 % contre 0,135 % en 1985.


Par ailleurs, l'évolution de la pyramide des âges en Tunisie montre que le taux des personnes âgées (plus de 60 ans) atteindra 17,7 % de l'ensemble de la population tunisienne en 2029 contre 9,3 % en 2004.


Présentés, vendredi-soir, au cours d'une rencontre organisée par les laboratoires Médis, à l'occasion de la célébration de la journée mondiale de la santé mentale, ces tests neuropsychologiques permettront aussi de renforcer les essais thérapeutiques et de développer les études épidémiologiques dans ce domaine.


M. Mondher Zenaidi, ministre de la Santé publique, a indiqué que le domaine de la santé mentale en Tunisie recèle plusieurs compétences et ne cesse de réaliser de nombreux succès au niveau de la recherche.


Il a souligné que le renforcement de la recherche médicale permettra d'élargir le nombre de bénéficiaires de soins de qualité et de conforter le droit à la santé pour tous, conformément à la volonté du chef de l'Etat d'aller loin sur la voie de la consolidation de la recherche scientifique.


A cette occasion, le premier prix Médis pour la recherche en santé mentale, d'une valeur de 5000 dinars, a été remis au Dr. Anouar Mechri, du service de psychiatrie de l'hôpital Fattouma Bourguiba à Monastir, pour sa recherche sur "les perturbations du système de Gluathion et des enzymes antioxydants dans la schizophrénie".


Un jury composé d'éminents professeurs dans le domaine de la santé mentale a sélectionné cette étude sur 12 travaux présentés au concours Médis.

Créés en 1995, les laboratoires Médis produisent 106 médicaments pour le marché tunisien. Ils comptent une représentation à Annaba (Est algérien) et une unité, bientôt opérationnelle, en République Tchèque, baptisée "Médis International".


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com