Message de la jeunesse tunisienne au Président Ben Ali





Carthage - TAP


Le Président Zine El Abidine Ben Ali a reçu un message des participants au Forum national de la jeunesse, tenu à la fin de la semaine dernière, sous la présidence de M. Mohamed Ghannouchi, Premier ministre.


Ce Forum clôture le débat global avec les jeunes dont le Chef de l’Etat avait donné le coup d’envoi, le 21 mars 2008.


Ce dialogue sera couronné par la signature, le 7 novembre prochain, à l’occasion de la célébration du XXIe anniversaire du Changement, d’un pacte national de la jeunesse.


Voici le texte de ce message:


Monsieur le Président,


Nous, jeunes de Tunisie, rassemblés en ce jour du 11 octobre 2008, dans le cadre du «Forum National de la jeunesse» toutes sensibilités et toutes régions confondues, de l’intérieur et de l’étranger, vous réitérons nos remerciements et l’expression de notre affection et de notre gratitude pour avoir proclamé l’année 2008 «année de dialogue avec les jeunes». Nous saluons votre noble geste d’avoir bien voulu nous adresser vos salutations distinguées dans un message qui traduit votre foi en la jeunesse et votre fidélité à la Tunisie.


C’est aujourd’hui, à notre tour, d’en vous savoir gré et d’exprimer notre dévouement et notre attachement indéfectible à la Tunisie.


Vous nous avez offert, Monsieur le Président, des opportunités de dialogue et de participation que nous nous sommes empressés de saisir et d’y prendre part avec  ferveur et spontanéité. Nous avons procédé à un échange de vues en toute franchise et en toute responsabilité.


«La Tunisie d’abord», c’est le signe sous lequel vous avez bien voulu placer notre dialogue. Nous nous sommes attachés à conférer tout son sens à cette devise: «La Tunisie d’abord». Cette patrie qui nous rassemble et qui nous appelle.


Nous nous sommes rencontrés dans le cadre de ce dialogue et avons tous répondu à votre appel.


Vous nous avez exhortés, Monsieur le Président, à consacrer une vision de la Tunisie et nous avons commencé à en concevoir les contours. Vous nous avez insufflé un enthousiasme inépuisable qui nous a inspirés dans cette quête et renforcé notre détermination dévouée.


Nous sommes résolus à continuer à faire preuve de disponibilité et d’engagement volontaire.


Vous nous avez appris, Monsieur le Président, qu’une jeunesse suffisamment motivée et forte de la confiance en elle placée est la solution idoine à nos problèmes actuels et futurs.


Le pacte que nous avons élaboré entre nous est un pacte qui nous unit, nous jeunes tunisiens. Nous l’avons appelé “Pacte de la jeunesse tunisienne”. Il est porteur de nobles principes qui nous guident et de valeurs authentiques qui nous sont communes.


Ce pacte dans lequel nous avons inscrit nos spécificités tunisiennes et esquissé les formes de notre citoyenneté active, est le miroir de notre amour et de notre fidélité à la Tunisie.


C’est vous, Monsieur le Président, qui êtes la source de notre optimisme en l’avenir.


Nous nous réjouissons, Monsieur le Président, de vous voir poursuivre la conduite de la marche de la Tunisie, afin de consolider sa gloire et son prestige, de renforcer son rayonnement et de relever les défis auxquels elle est confrontée.


Grâce à votre sollicitude, Monsieur le Président, la jeunesse tunisienne occupe, aujourd’hui, des positions avancées dans la vie publique. Grâce à votre détermination, les jeunes exercent pleinement et entièrement leur citoyenneté. Avec vous, le jeunesse tunisienne adhère et participe aux structures de la société civile.


C’est grâce à tous ces acquis que la Tunisie du Changement poursuit son processus démocratique moderniste, en s’appuyant sur une jeunesse consciente et éveillée, toujours préparée à un avenir en constante mutation.


Votre devise, Monsieur le Président, “la Tunisie, d’abord et la jeunesse toujours” est notre force motrice.


Le confiance que vous avez placée en nous, nous investit de l’obligation de redoubler d’effort.


L’attention que vous nous portez est le meilleur moyen d’assurer la continuité entre les générations, afin que les politiques évoluent et que le processus d’édification se consolide.


Puisse la Tunisie vivre libre et invulnérable !

Puissiez-vous demeurer, Monsieur le Président, le guide et le leader de la Tunisie”.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com