En marge de l’A.G. de la F.T.F. : Déjà deux victimes !





Les modifications apportées à quelques articles des règlements généraux ont vite fait deux victimes, juste 24 heures après la mise en application de ces règlements.


Le CS Rouhia et Ettadhamen Sports qui ont préféré déclarer forfait dimanche en Coupe de Tunisie contre Tinja et Hammamet, et comme il y a eu un nouveau règlement pour ce genre de forfaits, les  deux clubs amateurs vont être privés de la participation à l’épreuve Coupe de la saison prochaine 2009/2010 en plus d’une amende de 300 D.


Seul le ST


Le fameux article 56 relatif à la situation du joueur stagiaire professionnel controversé et assez flou, comme on le savait, a été tout simplement supprimé, et ce, malgré l’opposition du ST, mais ce dernier était le seul a essayer de défendre les intérêts des clubs qui, paradoxalement, se sont montrés passifs et comme non concernés par les surprises désagréables qui les attendent.


Ils vont voir comment ils vont perdre leurs meilleurs produits sans contrepartie aucune. Ils auraient pu pourtant se manifester à temps et ne pas regretter un jour qu’ils se sont laissés faire par la FTF.


Contestation


M. Ajmi, représentant de Lamta était le seul, aussi, à contester la régularité de la tenue de cette AG. Depuis le fameux épisode de l’ancien président (Tahar Sioud) il fallait provoquer une AG extraordinaire pour choisir un nouveau président. Dans les statuts de la FTF, on n’a pas prévu le remplacement du président démissionnaire par son vice-président.


L’argent des filles


Les représentants des clubs féminins, en majorité des dames présidentes du Kram, Ouardia, Kairouan CS Sfaxien et l’inévitable A. Turki de l’ASPTT Bizerte n’ont pas apprécié le fait que l’argent que la tutelle leur accordait, à titre de subvention (39 600 D), ait été exploité par la FTF pour les garçons. Ils n’ont pas hésité à quitter la salle en plein travaux.


 

A.D.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com