Entretien Baccar- Strauss Khan : Consolider l’intégration régionale maghrébine





Tunis-TAP


En marge des assemblées annuelles du Fonds Monétaire International (FMI) de la Banque mondiale, M. Taoufik Baccar, gouverneur de la Banque Centrale de Tunisie (BCT) a eu avec M. Dominique Strauss Khan, directeur général du FMI, un entretien auquel ont pris part les gouverneurs des pays maghrébins.


L'entretien a notamment porté sur l'initiative d'intégration régionale maghrébine dont la dernière conférence s'est tenue à Tunis en novembre 2007.


A cette occasion, le gouverneur a réitéré l'intérêt que porte le Président Zine El Abidine Ben Ali à cette initiative mettant particulièrement l'accent sur la nécessité de trouver les moyens d'avancer dans la concrétisation des programmes d'action mis en place dans les domaines économique, commercial et financier.


Il a, à cet égard, mis en exergue le rôle que peut jouer le secteur privé dans cette démarche, rappelant que la conférence de Tunis s'est caractérisée par une participation active des opérateurs du secteur privé.


Il a, en outre, souligné les progrès réalisés dans le cadre du programme d'action retenu. Le directeur général du FMI a, pour sa part, confirmé le soutien de son institution pour faire avancer le processus d'intégration régionale maghrébine.


Il a souligné, à ce propos, que cette intégration devient impérative au regard des difficultés de la conjoncture internationale, et que les pays maghrébins peuvent trouver dans cette initiative les ressorts nécessaires pour renforcer les capacités des pays de la région à relever les défis du nouvel environnement international.


M. Strauss Khan s'est, par ailleurs, félicité de l'accord auquel est parvenue la communauté financière internationale, durant ces assemblées annuelles, en vue de faire face à la grave crise financière internationale.

Une large discussion s'est par la suite engagée entre les gouverneurs des pays de l'UMA et le directeur général du FMI sur le programme de la conférence de Tripoli qui se tiendra en novembre 2008, et qui sera axé sur l'évaluation des résultats des trois premières conférences ainsi que sur les projets fédérateurs à initier par le secteur privé maghrébin et les méthodes de suivi et de reporting de la mise en œuvre effective des mesures retenues.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com