Des milliers d’hectares ravagés, des milliers d’habitants évacués: La Californie en feu





Le Quotidien - Agences


Deux énormes incendies de forêt dans une banlieue de Los Angeles ont provoqué la mort de deux personnes et ravagé plus de 4 200 hectares de broussailles. Plusieurs milliers d'habitants ont dû être évacués dans des conditions rendues difficiles à cause de la fumée. Pour faire face à la catastrophe, le gouverneur de Californie Arnold Schwarzenegger a décrété l'état d'urgence dans les comtés de Los Angeles et Ventura.


Attisés par des vents soufflant en rafales à plus de 100 km/h, les deux foyers, situés dans le nord de la vallée de San Fernando, une banlieue résidentielle au nord-ouest de Los Angeles, ont également détruit ou endommagé des dizaines de maisons et de mobile-homes, selon les télévisions locales.


La première victime est un homme tué dans la collision avec quatre véhicules arrêtés sur l'autoroute à cause des flammes. La deuxième personne retrouvée morte était un SDF, en contrebas du parc forestier de Los Angeles. La plupart des écoles ont été fermées lundi.


Plus de 1000 pompiers et 9 Canadairs étaient toujours à pied d'œuvre lundi soir dans les deux zones concernées de la vallée de San Fernando: à l'extrémité nord-est, sur 1 900 hectares et à l'extrémité ouest, dans les quartiers d'habitations de Porter Ranch, sur 2 000 hectares. «Cet incendie pourrait s'étendre... et suivre toute la côte Pacifique», a expliqué chef des pompiers du comté de Los Angeles Michael Freeman.


Les vents chauds et secs de Santa Ana apparaissent traditionnellement d'octobre à février dans le sud de la Californie et soufflent d'autant plus fortement que la végétation est pauvre et sèche.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com