HANDBALLCAN Juniors : Retrouvailles tuniso-égyptiennes





L’E.N. Juniors a quitté Tunis pour aller en Libye afin de tenter de se réapproprier le titre de champion d’Afrique. Le principal adversaire de la Tunisie n’est autre que l’Egypte, le détenteur du titre.


 


A la veille du départ de l’E.N. Juniors en Libye pour y disputer la CAN, nous avons parlé avec le coach national de la catégorie, Brahim Jabbes, afin qu’il évoque avec nous la préparation de ces jeunes à ces joutes. A ce sujet, le premier responsable technique nous a déclaré que : «la préparation avait débuté depuis le fin du mois de juin dernier lorsque ces championnats d’Afrique étaient programmés à la fin du mois d’août ou au début du mois de septembre. On l’avait entamé par un stage en France puis on l’a poursuivi par une participation au tournoi de Doboj. Lors de ce tournoi, mes joueurs avaient montré de belles choses et sont parvenus à rivaliser avec des équipes confirmées tel que le champion d’Hongrie et bien d’autres équipes de très bon niveau. Le report de ces championnats à deux reprises nous a obligés à continuer la préparation à Tunis. Nous avons donc pu disputer six rencontres amicales contre des équipes de clubs comme l’EST (défaite 21-19), le CA à deux reprises (défaites 40-25 et 31-25), l’ESS (match nul 28-28), SN (victoire 31-25) et El Arabi Koweiti (victoire 30-25). A l’issue de ce cycle de matches, nous avons fait un dernier stage à Tunis avant le départ».


Ces rassemblements ont-ils permis à l’entraîneur national de mesurer les progrès de ses joueurs. Il nous a affirmé : «Tout d’abord, je tiens à préciser que j’ai entière confiance en mes joueurs qui ont bien travaillé durant tous les stages réalisant des progrès certains à tous les niveaux même si le contexte général est difficile. En effet, la plupart d’entre eux n’évoluaient pas  avec les seniors, et ils ne l’ont fait, pour certains d’entre eux, que cette saison. Je pense quand même que cette génération possède trois à cinq joueurs capables un jour d’atteindre l’E.N. séniors. Il leur reste à confirmer d’autant plus que morphologiquement et physiquement, ils possèdent de réelles aptitudes».


Concernant ses principaux rivaux, Brahim Jabbes considère que l’Egypte sera encore notre adversaire numéro un en disant : «Encore une fois, le titre se jouera vraisemblablement entre notre équipe et l’Egypte. Les Egyptiens misent beaucoup sur cette génération, et ce n’est pas par hasard qu’ils organiseront les championnats du monde de cette catégorie. Je connais cette équipe très respectable et je pense qu’ils seront sûrement très motivés. L’Egypte est un rival traditionnel et toutes nos rencontres prennent l’allure de derbies dont l’issue dépend surtout de la forme du jour des joueurs, de leur mental, de leur taux de réussite, de leur concentration et de leur grinta».


Signalons que l’équipe de Tunisie est composée des seize joueurs suivants : Essoussi, Ben Messaoud et Boubaker Haj Mohamed (gardiens) ; Ben Samir, Hidri, Hammouda, Kahouli, Ben Abdallah, Boukadida, Lakhal, Ghribi, Bhar, Ayari, Jaouadi, Baklouti et Chebbi.


Les protégés de Bechir Jabbès joueront dans le groupe de la Côte d’Ivoire, de l’Angola et de la Libye. Par la suite, les deux premiers classés se qualifient pour les demi-finales, et, enfin la finale.


 

ABDELLATIF


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com