Office National de la Famille et de la Population : Une reconnaissance à la nipponne…





Décerné par l’Agence Japonaise de Coopération Internationale (JICA) à l’Office National de la Famille et de la Population (ONFP), le prix de Reconnaissance est venu consacrer les efforts conjoints de deux institutions dans le domaine de la santé reproductive.


 


Pour un monde meilleur, la JICA et l’ONFP ont choisi d’œuvrer depuis une quinzaine d’années dans le cadre de projets en commun. Quinze ans d’efforts croisés qui ont valu à l’Office National de la Famille et de la Population le prix de Reconnaissance de la Présidente de la JICA, Mme Sadako Ogata, qui a été décerné mardi, au siège de l’Office, par le Représentant Résident de la JICA, en Tunisie, M. Satoshi Machida. C’est en présence de plusieurs représentants d’organismes internationaux et onusiens en Tunisie et de son Excellence M. Shigeru Endo, Ambassadeur du Japon en Tunisie, que ce prix a été décerné couronnant des longues années de coopération, de labeur et d’échanges intenses.


D’ailleurs, dans cet esprit, Mme Nabiha Gueddana, Présidente-Directrice Générale de l’ONFP, a souligné l’importance des projets menés depuis 1993 dans le cadre de la coopération entre les deux institutions et qui ont ciblé plusieurs secteurs tels que le transfert technologique et le savoir-faire japonais et la formation. L’ONFP n’a pas été le seul lauréat de ce prix, l’expert japonais M. Haruo Konagai, qui a collaboré longtemps avec l’ONFP, a été également à l’honneur.


Pour sa part, le Représentant Résident de la JICA, M. Satoshi Machida, a saisi cette occasion pour féliciter l’ONFP pour ses efforts dans le domaine de la santé reproductive, la santé sexuelle et le planning familial, mettant l’accent sur les résultats encourageants obtenus dans le cadre de la coopération JICA/ONFP. D’ailleurs, le Représentant Résident de la JICA a exposé en bref les deux grands projets réalisés entre 1993 et 2004, visant à renforcer les capacités de l'équipe de l'ONFP en matière de la production audio-visuelle de supports d'éducation en matière de planification familiale. La création d’un centre de production audio-visuelle est venue consacrer les efforts déployés par les équipes de deux institutions et consolider le programme tunisien dans la santé reproductive. Un premier pas réussi qui a été consolidé par le lancement d’un deuxième projet ciblant les jeunes et les adolescents en matière de santé reproductive et surtout la santé sexuelle. En exposant les divers projets réalisés depuis 1993, année de la signature des accords de partenariat, M. Satoshi Machida a souligné l’importance des projets de la coopération Sud-Sud qui ont permis à la JICA d’intervenir dans plusieurs pays de l’Afrique francophone avec l’appui de l’ONFP. Cette coopération triangulaire qui a permis à l’ONFP d’être une vraie plaque tournante en matière de santé reproductive et de planning familial et à la JICA d’apporter son soutien à plusieurs pays africains s’est concrétisée dans un projet réunissant le Japon, le Niger et la Tunisie. Financé par la JICA et exécuté par deux experts de l’ONFP, ce projet a misé dans sa première partie sur le renforcement de la gestion des programmes d’IEC (Information/ Education/ Communication) en santé reproductive. Quant à la deuxième partie du programme lancée entre 2006 et 2008, elle a été axée sur un cours de formation portant sur les « Approches d’Education des adolescents et des jeunes en santé sexuelle et de la reproduction».


Dans ce même ordre d’idées, Son Excellence M. Shigeru Endo a mis en exergue les réformes et les réalisations de la Tunisie dans le domaine de la santé et le bien-être familial, soulignant que le partenariat entre l'ONFP et la JICA constitue une plate-forme pour consolider les relations exemplaires tuniso-japonaises.


 

Imen ABDERRAHMANI


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com