E.S.S. – J.S.: Kabylie: Encore un effort…





* Coupe CAF (Phase de poules - 6e J.) - Stade de Sousse (19h10) - Direct TV T7 terrestre


 


Pour l’Etoile, seule la victoire comptera aujourd’hui face aux Algériens de la J.S.Kabylie pour s’assurer le seul ticket disponible de la finale de la Coupe de la CAF.


 


Depuis mercredi, et, avec le retour de Felhi, Mathlouthi, Nafkha, Jmal, Mosrati, et le Zambien Tembo, le dispositif de Michel Decastel est au complet, à l’exception de Ben Dhifallah, qui poursuit sa mise à niveau physique, et Ahmed Mida, souffrant de sa légère blessure contractée au niveau de sa cuisse droite. Mohamed Sacko, suspendu par la CAF pour somme d’avertissements, sera, lui, aussi, en éclipse forcée. La confiance affichée par le coach étoilé, l’ambiance sereine qui prévaut au sein du groupe, et la détermination de tous les joueurs de carburer à plein gaz nous donnent l’impression, que le mauvais souvenir de Kumassi n’est plus de mémoire. La concentration sur l’importante échéance de cet après-midi est de rigueur pour l’aborder avec le maximum de chances de réussite, sans en oublier le moindre détail qui pourrait être défini par une concession.


Quand il s’agit d’une confrontation entre le leader et son dauphin, pour accéder à la finale de cette coupe de la CAF, le contexte psychologique est déterminant à plus d’un titre. Pour les Etoilés, il s’agit, en fait, d’une revanche à prendre après la défaite injuste essuyée en match aller. Se connaissant parfaitement, Algériens et Tunisiens, seront soumis à un véritable duel de titans. Les débats atteindront un rythme effréné que, seule, la maîtrise des nerfs pourrait atténuer. Mathlouthi, et consorts, en sont conscients pour faire le plein, et parvenir à bon port. Decastel, confiant, après toutes les précautions nécessaires et suffisantes pour «réussir notre tâche, et profiter de la supervision, au peigne fin de notre adversaire pour franchir ce cap».


La récupération du capitaine Felhi, la forme éblouissante de Berradhia, l’ascension de Mosrati, et la paire offensive coriace Opara - Bukari ne peuvent que témoigner de la bonne santé au niveau de la synchronisation entre les différentes lignes. La dernière étape de la préparation ayant été consacrée au volet technico-tactique, l’effectif semble avoir atteint sa maturité, son opportunisme, et son ardeur. Seule, la séance du vendredi a été effectuée au stade Maârouf, celui de l’Olympique a été cédé aux Algériens pour un unique entraînement à 19h00, l’horaire de la rencontre. La délégation de la JS Kabylie, arrivée depuis mercredi dernier, a élu domicile dans un hôtel de Monastir. Près de 3000 supporters algériens sont attendus le jour du match, pour soutenir leur équipe qui sera amputée de Nouri, suspendu, et dont la présence de son stratège Dimba Bary, aux grandes qualités physiques et techniques devra être prise très au sérieux.


Formation probable


Mathlouthi, Felhi, Jmal, Berradhia, Mériah, Nafkha, Tembo, Ben Mohamed, Mida, Opara, Bukari.


 


S.M.


______________________________


 


* Rétro : Retrouvailles


L’ESS et la JS Kabylie se connaissent fort bien pour s’être affrontées déjà à six reprises en Coupes africaines dont une fois en finale de la Coupe de la CAF (2001).


Leur bilan est équilibré. Voyons-en les détails:


2000


1/4 de finale CAF : ESS - JKS 1-0 et 0-1 (Tab 1-4)


2001


Finale CAF : ESS - JSK 2-1 et 0-1


2007


Poule finale (Ligue des champions) : ESS - JSK 3-0 et 2-0


2008


Poule finale (Coupe CAF) : ESS - JSK 0-1


 

A.D.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com