E.S.T. – E.G.S.G. (6 -0): Festival offensif sang et or





La différence de classe était nette hier entre une E.S.T. pimpante qui a réussi un score tennistique et un E.G.S.G. amorphe et sans ressort.


 


L’Espérance a abordé le match avec le jeune Chammari à la place de Badra suspendu, et Bienvenu en attaque vu que M’bélé était encore épuisé après le long voyage au Congo. Sur le banc, Letifi faisait sa première apparition après une longue absence. Dans les rangs de E.G.S.Gafsa, les meilleurs  étaient là avec notamment quatre ex-sang et or Mathias, Guizani, Lachkhem et Wahada.


Devant un public nombreux avec une majorité espérantiste (celle-ci a compté jusqu’à hier 11.190 abonnés) la partie a commencé en présence de Khalil Chammam, enfin rétabli et de l’ex-sang et or Marcos Dos Santos sur les gradins.


Et dès la (5’) Bienvenu rate le but devant des filets vides après un relais Eneramo - Achour !! Le ton est donné pour un match ouvert avec une légère domination des Tunisois - face à des Gafsiens qui jouent le pressing et le contre. A la (12’) Ben Mansour, monté au créneau voit son tir arrêté par Ben Thabet. La réplique des visiteurs n’a lieu qu’à la (15’) avec un retourné de Ladeb... détourné en corner par Kasraoui. Trois minutes plus tard, une nouvelle attaque sang et or est ponctuée par un tir d’Eneramo détourné sur le petit filet avant que le même joueur ne reprenne le cuir de la tête au-dessus (22’). Des occasions et des corners à gogo à l’actif de l’EST mais sans but jusqu’à ce corner de la (23’) suivi d’un cafouillage et d’une réalisation de Jaber avec la complicité de Nafti (1 - 0).


Une avance  très logique au vu du football développé depuis le début. Une vraie bourrasque sang et or qui trouve souvent son origine sur le côté droit où Janvier est très remuant mais qui a fini par se calmer quelque peu au fil des minutes. Les Gafsiens, eux, ont commencé lentement à montrer le bout de leur nez aux avants postes avec quelques assauts timides et ce, jusqu’au temps additionnel quand Darragi, avec une certaine finesse a servi royalement Eneramo qui n’eut aucune peine à doubler la marque (2 - 0).


Après les citrons, le rythme a baissé d’un cran et Bienvenu, encore fois, ne trouve pas la lucidité nécessaire pour tripler la marque malgré son tête-à-tête avec Ben Thabet (52’). Mais Darragi est plus heureux en trouvant le chemin des filets de la tête après un service royal de Teyeb (54’). Un (3 - 0) qui reflète jusque-là la physionomie  du match, pourtant il y a encore beaucoup de temps à jouer.


N’ayant plus rien à perdre, les visiteurs vont essayer de réduire la marque par Lachkhem sur coup franc que Kasraoui va arrêter avec brio (61’). Cinq minutes plus tard et penalty pour l’EST provoqué et obtenu par Bienvenu. Msakni, entré à la place d’Eneramo un peu plus tôt, prenait à contre-pied Ben Thabet (4 à 0).


Le reste du match n’était qu’une partie de plaisir pour les Sang et Or devant des Gafsiens qui ont perdu leurs dernières illusions très tôt.


C’était aussi l’occasion pour Letifi de retrouver la compétition, et pour Bienvenu d’ajouter un cinquième but de la tête après un effort de Bouazzi (89’) et pour le jeune Msakni d’assurer un score tennistique (90’+1’). Un sec six à zéro qui se passe de tout commentaire.


Formations


EST: Kasraoui, Janvier, Ben Mansour, Jaber, Chammari, Hammi, Achour (Letifi 77’), Darragi (Bouazzi 73’), Eneramo (Msakni 62’), Bienvenu.


E.G.S.G.: Ben Thabet, Ladeb, Mathias, Guizani, Nafti, Tijani (Doula 78’), Lachkhem, Wahada (Mezlini 68’), Chettaoui, Mhamdi, Snoussi (Ben Mohamed 82’).


 

Jamel BELHASSEN


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com