Après l’Aéroport international et le Port : Bientôt un nouveau Parc industriel à Enfidha





Après l’Aéroport International et le Port en eaux profondes, un troisième mégaprojet vient d’être lancé à Enfidha. Il s’agit du Parc Industriel qui s’étalera sur 200 hectares. Sa réalisation, qui a d’ores et déjà démarré, s’étalera sur quatre tranches de 50 hectares chacune.


 


Situé entre la région de Hammamet et Sousse, ce parc sera aménagé en plein cœur d’Enfidha, sur le littoral, soit à 100 Km de Tunis, devant le péage de Tunis-Sousse et à 35 Km du port commercial de Sousse. Accordé par l’Etat tunisien à la Société italienne «Diet S.A.», cet espace est mis à la disposition des entreprises exportatrices internationales. Celles-ci bénéficieront, pour l’occasion, de nombreux avantages fiscaux sur l’achat des terrains de ces parcs mis d’ores et déjà en vente. L’aménagement des terrains a été réalisé suivant les meilleurs standards européens avec des routes, des trottoirs, des airs de stationnement, des espaces verts et tous les réseaux technologiques à l’instar des égouts, des aqueducs, de l’énergie électrique, l’éclairage et le gaz. Proche du nouveau Port d’Enfidha en eaux profondes, l’emplacement de ce parc est stratégique pour les infrastructures, les transports et l’échange de marchandises. Ses différentes unités seront équipées des technologies de la communication de pointe. Il est prévu à l’intérieur de ce parc un Centre de vie avec des bureaux pour les services administratifs, des guichets bancaires, des bureaux de douane, des cabinets de consultation et d’autres locaux abritant des activités de restauration et de loisirs.


Approuvé dans son ensemble par des collectivités locales, le projet s’articule autour de plusieurs phases. La première tranche urbanisée a été réalisée sur une superficie de 500 000 mètres carrés et s’étale sur 50 lots de 10 000 mètres carrés chacun. Cette tranche comporte un Centre de vie, un Centre d’affaires qui accueillera toutes les structures et bureaux devant servir de support aux activités de production. Elle accueillera aussi une Banque, un Bureau postal, un Bureau de douane, des bureaux de consultants, des salles de conférences et de réunions, des restaurants, des bars ainsi que d’autres services nécessaires pour les activités industrielles. Les bâtiments, qui seront mis en vente, seront livrés «Clés en main».


Une réalisation stratégique


Il faut noter que le Parc industriel se trouve au centre d’une région caractérisée par la présence d’une main-d’œuvre qualifiée où toutes les spécialités dans le secteur du bâtiment et de l’industrie peuvent être offertes. La première phase qui sera achevée sous peu entrera en exploitation avec le démarrage des activités de l’Aéroport international d’Enfidha et du Port aux eaux profondes. Le choix d’Enfidha pour la réalisation de ce parc est motivé surtout par la position géographique de cette localité. Située à 5 Km de la mer et entre Hammamet et Sousse, la localité est reliée à Tunis par un excellent réseau routier, autoroutier et ferroviaire. Elle est destinée à devenir, dans les années à venir, un grand pôle industriel et commercial. En plus de l’autoroute avec une bretelle d’accès au Parc industriel, la ligne de chemin de fer de Tunis-Sfax située à un kilomètre de ce parc ainsi que le Port de Sousse, deuxième de la Tunisie, le Complexe industriel et d’affaires d’Enfidha sera renforcé par le nouveau port en eaux profondes dont la construction a démarré il y a peu de temps et qui se situera à 5 km du Parc Industriel. Toutes ces réalisations se joindront au nouvel aéroport international dont la première piste sera opérationnelle fin avril 2009.


 

Ousmane WAGUÉ


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com